Monde

Japon : Le pays teste des solutions traditionnelles contre la canicule

Tokyo accueille les jeux Olympiques dans deux ans. Alors que des vagues de chaleur affolent les thermomètres, différentes solutions sont testées afin de refroidir la ville.

Au Japon, en temps de canicule, il existe une tradition nommée uchimizu. Celle-ci consiste pour les particuliers à asperger le sol d’assez d’eau pour le refroidir. Aussi, en partant de cette idée, la municipalité de Tokyo a procédé à un test naturel avec un système d’arrosage.

L’idée était de mettre à l’épreuve un dispositif susceptible de baisser la température sur une portion de trottoir de 120m de long. Car le Japon reçoit le reste du monde pour les jeux Olympiques en 2020. Or en ce moment, l’archipel nippon est en proie à une vague de chaleur. Phénomène qui pourrait se répéter pendant la compétition dans deux ans.

Des résultats encourageants

Pour permettre une dispersion maximale et uniforme des gouttes d’eau, les agents ont utilisé des tuyaux. Percés à la manière de ceux dont se servent les agriculteurs, ils ont “irrigué” l’asphalte comme on le ferait s’il s’agissait d’un champ, par exemple.

De fait, au terme de l’essai, les mesures obtenues leur donnent raison. En comparant les températures respectives du sol et de l’air sur deux sections du trottoir, les conclusions sont sans équivoque. La partie aspergée d’eau perd au moins 5°C.

Ainsi, à 10h du matin, la température de l’air était de 34,9°C et celle du sol de 32°C en zone témoin. Toutefois, au niveau de la portion de route refroidie par ce système d’arrosage, le thermomètre affichait au même moment 33,2°C dans l’air et 28 à 29°C sur le bitume.

Le Japon repasse à l’heure d’été

En accompagnement d’une généralisation future de ce dispositif, le Japon décidera peut-être de réintroduire l’heure d’été. En effet, le comité olympique souhaite le retour de cette norme horaire. Selon lui, étendre la durée de la journée aiderait à diminuer les effets de la canicule sur les sportifs et leurs supporters. Enfin, le pays planche simultanément à d’autres alternatives. Au compte desquelles, un revêtement capable d’absorber la chaleur.

Publié le mercredi 15 août 2018 à 9:21, modifications mercredi 15 août 2018 à 8:43

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !