Monde

Japon : les fonctionnaires partiront à la retraite à 80 ans

Une mesure qui sera réservée aux volontaires. Pour les autres, rien ne change.

C’est une information qui a de quoi surprendre en France. Les fonctionnaires japonais pourront désormais travailler jusqu’à l’âge de 80 ans s’ils en ont envie. Une solution pour lutter contre l’augmentation de l’espérance de vie et la faible quantité de main d’oeuvre.

Un senior sur cinq travaille au Japon

Ils ont donc gagné 10 ans de plus. Le gouvernement de Shinzo Abe, vient d’autoriser sur la base du volontariat les fonctionnaires japonais à continuer de travailler jusqu’à l’âge de 80 ans. La limite était auparavant fixée à 70 ans. La mesure n’a bien sûr rien d’obligatoire. Mais, le montent de la pension va croissant avec les années. Une mesure destinée à compenser en partie l’allongement de la durée de vie. En moyenne, une Japonaise peut vivre jusqu’à 87 ans et 81 ans pour un homme. En France, elle est de respectivement 85,4 ans et 79,5.

Mais, la situation trouve aussi son origine dans un problème de main d’oeuvre que vit actuellement le pays. Embaucher devient un vrai défi. En cause, un très faible taux de chômage (2,8%) et une population immigrée presque inexistante. Enfin, le taux de natalité est lui aussi très faible. Il était en 2017 de 1,4 enfant par femme, alors que le taux de renouvellement de la population est considéré comme se situant à 2,1. Autant de paramètres qui forcent un senior sur 5 à travailler et 19% d’entre eux à vivre sous le seuil de pauvreté.

Publié le lundi 12 février 2018 à 15:32, modifications lundi 12 février 2018 à 15:04

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !