Monde

Japon : une mère avoue avoir coulé ses quatre bébés dans le béton

Japon

Une femme, âgée de 53 ans, a reconnu avoir coulé quatre de ses bébés dans du béton dans les années 1990, au Japon.

Un secret trop lourd à porter

Lundi soir, une femme âgée de 53 ans s’est présentée d’elle-même au poste de police d’Osaka, au Japon. Elle a avoué aux forces de l’ordre avoir donné naissance à quatre enfants entre 1992 et 1997 et d’avoir coulé les corps dans du béton.

Des ossements de bébés dans des seaux bétonnés

Ainsi, deux décennies après les faits, les policiers ont découvert quatre seaux bétonnés dans un placard, dans son appartement. Les analyses au scanner ont révélé que chaque seau contenait des ossements de nourrissons.

Trop pauvre pour les élever

Cette mère de famille, qui vit avec l’un de ses fils, a été placée en garde à vue. Elle a expliqué ne pas avoir les moyens de les élever à l’époque. Elle travaillait à mi-temps et vivait d’aides sociales. La mère des quatre nourrissons a expliqué aux autorités :

Je sentais que je ne serai pas capable d’élever les enfants que j’ai mis au monde, alors je les ai placés dans des seaux et j’ai versé dans du ciment dedans.

Une enquête a été ouverte pour connaître les circonstances de la mort des bébés. Pour le moment, on ne se sait toujours pas s’ils étaient mort-nés, rapporte le quotidien japonais Asahi Shimbun.

Publié le mercredi 22 novembre 2017 à 10:11, modifications mercredi 22 novembre 2017 à 9:50

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !