Japon : À 96 ans, il devient le plus vieux diplômé universitaire du monde

Né en 1919, un japonais a décroché début 2015 une licence en Beaux Arts à l’Université de Kyoto.

Shigemi Hirata est un japonais âgé de 96 ans et vendredi 3 juin il s’est vu remettre le titre du Guinness Book des Records après avoir décroché un BA (l’équivalent d’une licence) en Arts des céramiques, aux Beaux Arts à l’Université de Kyoto au début de l’année 2015. Il est ainsi devenu le plus vieux diplômé d’une université au monde.

Né à Hiroshima en 1919, Shigemi Hirata a dédié 11 ans de sa retraite à s’initier et à se former à la poterie et à la céramique. Avant cela, il a servi dans la marine pendant la Seconde guerre mondiale et a eu quatre arrière-petits-enfants.

Alors que son objectif est de vivre centenaire, il se dit prêt à étudier pour obtenir de nouveaux diplômes.

Je suis si heureux. A mon âge c’est un plaisir d’être capable d’apprendre encore. Si je suis assez en forme ce sera amusant d’obtenir un autre diplôme

A-t-il déclaré au journal local Yomiuri.

Effectivement, le Japon est réputé pour ses personnes âgées très dynamiques et qui entretiennent leur forme physique.

En septembre dernier, c’est un autre retraité japonais, Hidekichi Miyazaki, qui avait établi le record du monde du 100 mètres des plus de 105 ans en 42,22 secondes (chez les moins de 105 ans, le record du monde est actuellement détenu par le Jamaïcain Usain Bolt avec le temps de 9,58 secondes).

Avant cela, en 2015, une japonaise de 100 ans, Mieko Nagaoka était devenue la première centenaire à réaliser 1 500 mètres en nage libre, alors qu’elle avait débuté la natation à 80 ans.

En 2015, le Japon comptait près de 59 000 centenaires, soit 46 personnes sur 100 000 qui vivent au delà de 100 ans.

Ce qui laisse présager encore de nombreux records…

Modifié : 5 juin 2016 11 h 39 min

Ce site utilise des cookies.