Monde

Ivana Trump, l’ex-femme de Donald Trump, veut être nommée ambassadrice des Etats-Unis

Dans une récente interview, Ivana Trump a demandé à son ex-mari et nouveau président des Etats-Unis le poste d’ambassadrice en République tchèque, son pays natal.

Après avoir réservé des places de choix à trois de ses enfants dans son équipe de transition chargée de composer sa future administration, Donald Trump pourrait bien aussi octroyer un nouveau privilège à son très exubérante ex-femme, Ivana Trump.

En effet, la première épouse de Donald Trump et mère de ses trois aînés (Donald Jr, Ivanka et Eric), compte également tirer parti de son élection au poste de président des Etats-Unis. Elle a donc suggéré à celui qui fut son époux pendant quinze ans qu’il l’a nomme ambassadrice en République tchèque, son pays natal.

Dans les colonnes du journal américain New-York Post de dimanche 13 novembre, Ivana Trump ne tarit pas d’éloge à son égard et justifie justifier sa candidature en rappelant ses origines.

De plus faisant fi des règles du protocole qui exigent la plus grande discrétion, l’ancienne mannequin détaille donc son profil, parfaitement adapté à la fonction, selon elle :

Je suis assez connue à travers le monde. Pas seulement en Amérique. J’ai écrit trois livres, et ils ont été traduits en 25 langues dans 40 pays. Je suis connue par le prénom Ivana. Je n’avais vraiment pas besoin du nom Trump

A-t-elle ainsi déclaré.

Ainsi, Ivana Trump n’oublie pas que son ex-mari a désormais le pouvoir de nommer les ambassadeurs. En effet, en tant que chef de la diplomatie des Etats-Unis, c’est lui qui reçoit et rencontre les chefs d’Etats étrangers.

Si Donald Trump consent ce privilège à son ancienne épouse, reste que le Sénat peut s’opposer à cette nomination, bien que cette procédure soit très rare.

Publié le mercredi 16 novembre 2016 à 11:01, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:24

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !