Monde

Italie : Une avalanche a englouti un hôtel des Abruzzes

« Il y a beaucoup de morts »

Un hôtel italien dans le massif du Gran Sasso de la région des Abruzzes, dans le centre du pays a été enseveli sous une avalanche mercredi soir.

Une trentaine de personnes se trouvaient dans un hôtel qui a été engloutit par une avalanche. L’établissement est situé dans la province de Pescara, dans la région montagneuse des Abruzzes, dans le centre du pays.

En effet, l’AFP a annoncé qu’une avalanche s’est produite dans la nuit de mercredi 18 à jeudi 19 janvier dans le massif du Gran Sasso, dans la région montagneuse des Abruzzes. L’hôtel Rigopiano, à Farindola a été totalement enseveli. De plus, une partie de la structure du bâtiment s’est effondrée.

De nombreuses victimes

Les médias italiens ont indiqué, qu’en tout, 22 clients et 7 membres du personnel se trouvaient dans l’établissement au moment de l’avalanche.

Selon le site de La Repubblica, la plupart des touristes et du personnel de l’hôtel se trouvent toujours à l’intérieur.

En raison des mauvaises conditions météo et des fortes quantités de neige, les secouristes ont essayé pendant plusieurs heures d’atteindre l’hôtel. Le premier groupe de sauveteurs à skis n’a pu arriver sur place seulement vers 04h30.

Il y a beaucoup de morts

A indiqué Antonio Crocetta, un des chefs des secouristes envoyés sur place dans la nuit de mercredi à jeudi, et cité par La Rai.

Néanmoins, à la suite d’une opération de sauvetage, deux personnes ont pu être secourues.

Deux personnes ont été sauvées, ce sont elles qui ont lancé le signal de détresse. Il y a des blessés, mais on ignore combien de personnes sont portées disparues ou peut-être même mortes.

A écrit Antonio Di Marco, maire de la région, sur sa page Facebook.

Sur le site de l’agence de presse italienne ANSA, on peut lire que l’hôtel a « bougé » de dix mètres.

Un séisme à l’origine de l’avalanche

Selon la BBC, l’avalanche aurait été déclenchée par le séisme qui a touché la région mercredi 18 janvier. En effet le centre du pays a été frappé par plusieurs secousses le même jour. Or, deux tremblements de terre ont eu des magnitudes allant jusqu’à 5,7.

Hélas, cette série de séismes a de nouveau réveillé une zone déjà traumatisée par les puissants séismes d’août et octobre dernier.

En effet, la ville d’Amatrice avait été la localité la plus touchée par le séisme de magnitude 6. Ce dernier avait fait près de 300 morts le 24 août 2016.

Le 26 et le 30 octobre 2016, trois secousses de 5,5 à 6,5 légèrement plus au nord avaient fait d’importants dégâts mais pas de victimes.

En outre, depuis une dizaine de jours, la région a subi des chutes de neige historiques.

Ainsi, selon la Croix Rouge italienne, des dizaines de personnes, isolées dans des hameaux de la zone, sont coupées du monde à cause de la neige. Et dans tout le centre de la péninsule, 130.000 foyers sont toujours privés d’électricité.

Publié le jeudi 19 janvier 2017 à 9:59, modifications jeudi 19 janvier 2017 à 10:36

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !