Monde

Italie : Toto Riina, l’ancien chef suprême de la mafia sicilienne est mort

Les médias italiens ont annoncé le décès de l’ancien chef de la mafia Cosa Nostra, Toto Riina.

L’ancien chef suprême de Cosa Nostra, Toto Riina, l’un des parrains les plus redoutés de l’histoire de la mafia sicilienne, est décédé ce vendredi 7 novembre. Il est mort des suites d’un cancer ont annoncé plusieurs médias italiens.

Toto Riina, âgé de 87 ans, purgeait 26 peines de prison à vie, pour avoir commandité plus de 150 meurtres. Ces derniers jours, il avait été placé dans un coma artificiel en raison de la dégradation de son état de santé. Sa famille avait été exceptionnellement autorisée à lui rendre visite dans sa prison pour lui dire adieu.

Salvatore « Toto » Riina était l’un des parrains les plus redoutés de l’histoire de la mafia sicilienne. L’homme, surnommé « La Belva », a fait régner la terreur pendant près de 20 ans en Sicile et au sein de la Cosa Nostra. Né le 16 novembre 1930 à Corleone, près de Palerme, en Sicile, ce fils d’un paysan pauvre avait rejoint la mafia à 18 ans. Il a gravi les échelons de l’organisation un à un. Finalement, il avait pris le contrôle de la Cosa Nostra à partir des années 70.

En prison depuis 1993

L’homme a fait l’objet d’un premier mandat d’arrêt en 1969. Pourtant, il avait réussi à vivre dans la clandestinité pendant près d’un quart de siècle, probablement sans jamais quitter la Sicile. Trafic de drogue, enlèvements, racket… Toto Riina a fait main basse sur tous les secteurs d’activité traditionnels de Cosa Nostra. En 1980, il avait ordonné une véritable une guerre sanglante, qui fait plusieurs centaines de morts, contre les vieilles « familles » de Palerme.

En France, le chef était surtout connu pour avoir ordonné les meurtres des juges antimafia Giovanni Falcone (1992) et Paolo Borsellino (1993). Par ailleurs, il a été l’un des cerveaux des attentats meurtriers de 1993 à Rome, Milan et Florence. Ils avaient fait 10 morts au total.

Grâce à des témoignages de repentis, dont son chauffeur personnel, excédés ou effrayés par le numéro 1 de la mafia, les forces de l’ordre l’ont arrêté le 15 janvier 1993 dans la banlieue de Palerme. Depuis, il était détenu à la prison de Parme, dans le nord de l’Italie. Dans sa cellule, Toto Riina était soumis au régime carcéral « dur » réservé aux mafieux. Il lui était notamment interdit de recevoir d’autres visites que celles de son avocat. Dans un premier temps, il avait affirmé être étranger à Cosa Nostra. Il avait fini par reconnaître implicitement son rôle en 2009.

En juin 2017, la possible libération Toto Riina avait provoqué de vives réactions dans toute l’Italie.

Mafieux de famille

Toto Riina était marié depuis 1974 à Antonietta Bagarella, une institutrice issue d’une grande famille mafieuse. En outre, il était père de quatre enfants, dont deux garçons. Giuseppe Salvatore, né en 1977, a été condamné à 8 ans et 10 mois de prison pour association mafieuse en 2009. Quant à son autre fils, Giovanni, né en 1976, il a été condamné à perpétuité pour meurtre.

Publié le vendredi 17 novembre 2017 à 11:36, modifications vendredi 17 novembre 2017 à 11:24

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !