Monde

Italie : Surprise au lit avec son beau-père, elle tue son fils de huit ans

Une mère de famille a été condamnée à 30 ans de prison pour avoir tué son fils qui l’avait surprise en plein rapport sexuel avec son grand-père paternel.

Lundi 17 octobre 2016, une mère de famille italienne a été condamnée à 30 ans de réclusion pour l’assassinat de son fils, qui l’aurait surprise au lit avec son grand-père paternel.

En novembre 2014, Veronica Panarello a étranglé son petit garçon de huit ans, Loris, avec des câbles électriques avant de l’abandonner inconscient, mais toujours vivant, dans un ravin de Santa Croce en Sicile. C’est un chasseur qui a découvert le corps du petit garçon.

Dans un premier temps, la mère a déclaré que son fils avait été enlevé, un témoignage rapidement mis à mal par les policiers grâce aux images de vidéosurveillance de l’école. Elle a alors été soupçonnée d’être à l’origine de la mort du petit Loris.

La mère infanticide a ensuite prétendu que son fils avait eu un accident pendant qu’il jouait avec des câbles électriques. Perdue dans ses mensonges, elle a fini par avouer que le meurtrier était en fait le grand-père paternel de l’enfant, Andrea Stival, qui aurait voulu faire taire le petit garçon, car il les avait surpris en pleine relation sexuelle.

Selon le juge du tribunal de la province de Ragusa, le geste de la mère était prémédité et aurait été mis en œuvre avec une grande cruauté. Les jurés n’ont pas cru sa nouvelle version et ont suivi les réquisitions du procureur en la condamnant à 30 ans de prison.

Publié le dimanche 23 octobre 2016 à 9:03, modifications dimanche 23 octobre 2016 à 13:22

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !