Monde

Italie : Une jeune femme transpire du sang

Italie Une jeune femme transpire du sang

Une jeune fille a été admise à l’hôpital en Italie, car elle transpire du sang pendant un effort, le sommeil ou une période de stress.

Elle saigne du visage et des mains

Depuis trois ans, une jeune Italienne, âgée de 21 ans, sue du sang au niveau du visage et de la paume de ses mains. Hospitalisée à Florence, en Italie, elle ne présente pourtant pas de plaies ouvertes. Toutefois, lors de son hospitalisation, les médecins ont bien observé un écoulement de liquide taché de sang de son visage.

Selon un article publié le 23 octobre dans le Journal de l’Association médicale canadienne, la victime serait atteinte d’hémathidrose, une rare pathologie connue comme la sueur de sang.

La honte liée à ses épanchements de sang a conduit la jeune femme à un isolement forcé. Ces épisodes dureraient généralement entre une et cinq minutes. Ils seraient plus intenses pendant l’effort physique, le sommeil ou une période de stress.

S’agit-il de vrai sang ?

Les médecins qui ont examiné la patiente sont formels : ce n’est pas de la sueur colorée, mais bel et bien du sang qui coule des pores de la peau de cette Italienne. 28 cas ont été rapportés dans la littérature médicale ces treize dernières années. La jeune Italienne est pour l’instant traitée avec un bêta-bloquant, mais les saignements n’ont pas totalement cessé.

En 2014, Delfina Cedeno, de Vernon, en République Dominicaine, a beaucoup fait parler d’elle. En effet, atteinte de la même maladie, la jeune fille pleurait et suait également du sang. Dans certains cas, celui-ci pouvait même s’exfiltrer de ses ongles, de son nombril ou de ses narines. Lors d’une crise plus importante, elle avait pleuré du sang pendant 15 jours et avait dû être transfusée.

Delfina Cedeno

Publié le jeudi 26 octobre 2017 à 11:19, modifications jeudi 26 octobre 2017 à 11:02

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !