Monde

Italie : L’utilisation d’animaux dans les cirques et spectacles itinérants désormais interdite

Alors que le débat sur l’utilisation d’animaux dans les cirques fait rage en France, l’Italie vient de prendre une décision historique. En effet, le pays vient d’interdire la présence d’animaux dans ce genre de spectacle. La décision a été applaudie pas les associations de défense animale.

La présence d’animaux dans les cirques est depuis un certain temps sujet à débat. En effet, beaucoup dénoncent les mauvaises conditions dans lesquelles ces derniers sont exploités à des fins de divertissement. Aujourd’hui, l‘Italie vient d’interdire toute utilisation d’animaux dans les cirques.

L’Italie prend une décision historique

Le sujet sur la présence des animaux dans ces spectacles a été récemment relancé en France après qu’un tigre qui s’était échappé d’un cirque ait été tué par son propriétaire. Alors que la France n’a toujours pas pris de décisions, l’Italie vient de voter une loi interdisant les animaux des cirques et des spectacles itinérants.

Actuellement, il existe 100 cirques en Italie, soit environ 2 000 animaux forcés à participer à des spectacles un peu partout dans le pays selon Positivr. 

Les associations de défense animale ont largement applaudi cette décision. En effet, Jan Creamer, président de l’ONG Animal Defenders International (ADI), s’est félicité de cette décision sans précédent :

Les cirques qui voyagent d’un endroit à l’autre, semaine après semaine, en utilisant des cages et des enclos temporaires pliables, ne peuvent répondre aux besoins des animaux. Grâce aux enquêtes d’investigation de l’ADI, nous avons pu montrer la violence et les abus qui sont utilisés pour forcer ces animaux à obéir et à faire des tours. Nous applaudissons l’Italie et exhortons des pays comme le Royaume-Uni et les États-Unis à suivre cet exemple et à mettre fin à cette cruauté.

Désormais, il est question de réhabiliter ces animaux. Néanmoins, des solutions viables ont déjà fait leurs preuves.

Même si aucune décision n’a pour le moment été prise en France, en août 2017, le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, annonçait la création d’un groupe de réflexion sur le bien-être animal. De plus, il a indiqué ne pas être favorable “à l’idée qu’on fasse du spectacle” avec les animaux en captivité.

Afin de faire avancer la légifération sur le sujet, l’association 30 Millions d’Amis a créé une pétition “Pour des cirques sans animaux sauvages”, qui comptabilisé aujourd’hui 220 000 signataires. 

Publié le lundi 27 novembre 2017 à 14:44, modifications lundi 27 novembre 2017 à 13:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !