Monde

Italie : Une infirmière déprimée tue 13 patients

Lors d’une conférence de presse, jeudi 31 mars, la police italienne a annoncé l’arrestation d’une infirmière dépressive, soupçonnée d’avoir tué 13 patients.

Les autorités italiennes ont procédé à l’arrestation d’une infirmière, soupçonnée d’avoir provoqué la mort de 13 patients dans un hôpital de Piombino, en Italie. Les patients, tous âgés de 61 à 88 ans, étaient hospitalisés dans le département d’anesthésie et de réanimation de l’hôpital public de Piombino.

Les carabiniers italiens ont ouvert une enquête en juin dernier, après avoir décelé des statistiques de décès anormales pour cet hôpital. En effet, l’infirmière aurait tué ses patients en leur administrant de fortes doses d’un médicament anticoagulant qui provoquaient de graves hémorragies pendant l’intervention. Les médecins légistes ont décelé un niveau d’anticoagulant dix fois supérieur à la dose recommandée dans leur organisme.

Les meurtres auraient eu lieu entre 2014 et 2015. Les patients se trouvaient dans des états graves mais pas désespérés. L’infirmière de 56 ans était la seule personne présente lors de toutes les interventions chirurgicales.

Les autorités ne disposent pour l’instant d’aucun motif, mais révèlent que la femme souffrait de dépression et suivait une psychothérapie depuis nombre d’années. Elle travaillait dans ce département depuis une vingtaine d’années et avait été transférée dans un autre département au début de l’enquête.

Une autre infirmière italienne avait été arrêtée pour avoir provoqué la mort de 40 de ses patients en octobre 2014, .

Publié le vendredi 1 avril 2016 à 10:55, modifications vendredi 1 avril 2016 à 9:52

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !