Monde

Italie : Deux séismes font d’importants dégâts matériels sans faire de victimes

La terre a de nouveau tremblé en Italie. Deux secousses de magnitude 5,5 puis 6,1 ont été ressenties au cœur du pays. Ces séismes ont fait des dizaines de blessés légers uniquement et fort heureusement. Les dégâts matériels seraient considérables. Le drame d’Amatrice, il y a deux mois, est encore dans toutes les mémoires.

Deux importants tremblements de terre de magnitude 5,5 et 6,1 ont secoué le centre de l’Italie mercredi. Un premier bilan provisoire faisait état de quelques dizaines de blessés légers.

La première secousse a alerté de nombreux riverains qui ont pu évacuer à temps leurs habitations avant que n’interviennent la deuxième qui a été plus destructrice. De nombreuses vies ont pu être sauvées grâce à ce réflexe.

Les secouristes ont travaillé toute la nuit et dans des conditions climatiques difficiles afin de déterminer l’étendue des dégâts et avec la volonté de sauver d’éventuelles victimes prisonnières sous les décombres.

L’un des maires de l’une des communes touchées s’est exprimé à la télévision. Marco Rinaldi, maire d’Ussita, est revenu sur l’ampleur des dégâts qui seraient considérables :

La situation est apocalyptique. Beaucoup de maisons se sont écroulées.

Le chef de la protection civile a fait une déclaration à la presse :

En fin de compte, la situation n’est pas aussi catastrophique qu’on aurait pu le penser. Quelques blessés et beaucoup de panique.

Aucun blessé grave n’est à déploré dans les hôpitaux. Ils ont reçu des personnes pour des blessures légères ou des cas de malaises.

Les épicentres de ces deux nouvelles secousses se trouvent seulement à quelques dizaines de kilomètres au nord de la région d’Amatrice qui a été ravagée à la fin août par un terrible séisme qui a provoqué la mort de 300 personnes. Le tremblement de terre de 2009 à l’Aquila s’est également déroulé dans la même zone géographique.

Ce nouveau séisme laisse derrière lui un spectacle de désolation. De nombreuses habitations endommagées, des façades ravagées, des toitures détruites, des immeubles éventrés et des amas de gravats.

La protection civile a mis en place un système d’aide et de secours d’urgence pour les victimes. Des centaines de personnes ont pu ainsi trouver un hébergement collectif.

Ce tremblement de terre a même été ressenti à Rome. Un mouvement de panique a eu lieu. Beaucoup de personnes sont sorties dans les rues craignant que les immeubles puissent s’effondrer.

Le séisme de mercredi soir pourrait être directement lié à celui de la fin août près d’Amatrice. Ce tremblement de terre avait été suivi par des milliers de répliques. Une soixante de nouvelles secousses ont été enregistrées mercredi suite ce nouveau tremblement de terre d’hier. Les éléments semblent s’acharner contre la population italienne.

Plusieurs journaux italiens parlaient de ces catastrophes naturelles à répétition qui endeuillent le pays et détruisent des villages entiers en ces termes éloquents :

 Le cauchemar sans fin.

Publié le jeudi 27 octobre 2016 à 15:44, modifications jeudi 27 octobre 2016 à 15:15

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !