Monde

Iran : Un immeuble en feu s’effondre en direct à la télé

Au moins 20 pompiers tués

Un immeuble de 15 étages s’est effondré à Téhéran en Iran, alors qu’une trentaine de pompiers combattaient l’incendie qui sévissait à l’intérieur.

Selon LCI, au moins 20 pompiers ont été tués et 75 autres personnes blessées ce jeudi 19 janvier à Téhéran en Iran.

L’accident est survenu quand un immeuble de 15 étages qui était en feu s’est soudainement effondré.

20 pompiers ont perdu la vie

Jusqu’à présent, plus de 20 de nos camarades de la brigade des pompiers ont perdu la vie

A déclaré le maire de Téhéran, Mohammad Bagher Ghalibaf.

L’incendie s’était déclaré dans la matinée dans le Plasco Building qui avait été évacué de ses occupants.

Le feu, qui a duré quatre heures, avait débuté au 9ème étage et s’était propagé jusqu’au 15e, selon les pompiers.

La télévision publique d’Iran était en train de diffuser en direct les images de l’incendie lorsque les téléspectateurs ont pu voir, stupéfaits, l’immeuble s’effondrer dans un gigantesque nuage de poussière.

La police a fait évacuer le quartier du sud de Téhéran où se trouve l’immeuble, de crainte d’explosions provoquées par des fuites de gaz, a constaté un journaliste de l’AFP.

Depuis, des pompiers, des soldats et d’autres secouristes fouillent les décombres à la recherche de survivants.

Si les dirigeants iraniens n’ont pas encore transmis de bilan définitif, la télévision officielle rapporte la mort des 20 pompiers.

La télévision locale a, quant à elle, fait état de 30 civils blessés, tandis que l’agence de presse officielle iranienne IRNA témoignait de 45 pompiers blessés.

Un bâtiment fragile

Le bâtiment a été construit en 1962 et situé en plein cœur de la ville. Il abritait notamment un centre commercial et des ateliers de vêtements. Il était l’un des premiers plus hauts bâtiments construits dans la capitale au début des années 1960.

Nous avons à plusieurs reprises mis en garde les responsables de l’immeuble contre la fragilité du bâtiment.

S’est désolé un porte-parole des pompiers.

Il a en particulier précisé que d’importantes quantités de vêtements étaient stockées dans les cages d’escalier. Ce qui allait à l’encontre des normes de sécurité en vigueur.

Publié le vendredi 20 janvier 2017 à 9:02, modifications vendredi 20 janvier 2017 à 9:32

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !