Monde

Irak : Les deux listes anti-système en tête, le Premier ministre devancé

Les deux listes anti-système ont créé la surprise en arrivant en tête des législatives en Irak, devançant celle du Premier ministre sortant Haider al-Abadi, selon des résultats partiels officiels obtenus dans la nuit de dimanche à lundi par l’AFP.

L’alliance inédite du chef religieux chiite Moqtada Sadr et des communistes sur un programme anti-corruption (La marche pour les réformes) arrive en tête dans six des 18 provinces et en seconde position dans quatre autres.

L’Alliance de la Conquête, une liste d’anciens du Hachd al-Chaabi, supplétif crucial de l’armée dans la victoire contre le groupe Etat islamique (EI), prend la tête dans quatre provinces. Cette liste, qui compte de nombreux responsables proches de l’Iran, est en seconde position dans huit autres provinces.

M. Abadi dévancé

M. Abadi, soutenu par la communauté internationale, est devancé dans toutes les provinces à l’exception de celle de Ninive, dont le chef-lieu est Mossoul, l’ancienne “capitale” de l’EI où M. Abadi avait annoncé la “libération” en juillet 2017.

Dans un premier temps, différents responsables politiques avaient placé le Premier ministre sortant en tête, lui attribuant une soixantaine de sièges.

Ces chiffres peuvent toutefois encore varier car ils ne tiennent pas compte des votes de près de 700.000 membres des forces de sécurité irakiennes, ainsi que des bulletins des près d’un million d’Irakiens vivant à l’étranger.

Publié le lundi 14 mai 2018 à 13:24, modifications lundi 14 mai 2018 à 12:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !