Monde

Irak : Trois membres de Daech tués par… des sangliers

irak sanglier daech

Trois combattants de l’État islamique sont morts, dimanche, en Irak, au sud de Kirkouk, après une attaque de sangliers.

Dimanche, trois membres de Daech sont morts. Ils ont été attaqués par des sangliers, à 50 km au sud de Kirkouk, en Irak. Alors qu’ils tentaient de débarrasser des terres agricoles de ces animaux, ces derniers auraient été attaqués par plusieurs d’entre eux, les laissant pour morts.

L’État islamique prend sa revanche

C’est en effet dans une ferme à Rashad, dans une zone contrôlée par l’EI, que ces animaux se sont attaqués à des membres de l’organisation terroriste. D’après Alsumaria News, les combattants de l’État islamique ont ensuite pris leur revanche contre les cochons qui ont attaqué la ferme. On ne sait pas de quelle manière ils s’y sont pris !

Les sangliers prolifèrent

Selon l’agence Chine nouvelle, les sangliers se propageraient à grande vitesse dans la province de Diyala. Cette province est située à une soixantaine de kilomètres au sud de Rashad. Cette prolifération serait due à la fuite de plus de 150.000 personnes qui ont quitté leurs fermes lorsque l’organisation djihadiste est arrivée en juin 2014.

Pour Abdul al-Azzawi, agriculteur interrogé par l’agence, cette prolifération des porcs menacerait le secteur agricole. En effet, les bêtes s’en prennent aux arbres et aux plantes.

La région de Kirkouk fait l’objet de maintes convoitises du fait de ses ressources pétrolières. En 2014, Daech y a envahi des terres. Un grand nombre d’irakiens a donc été forcé de fuir leur domicile.

Publié le mercredi 26 avril 2017 à 8:58, modifications mercredi 26 avril 2017 à 8:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !