Monde

Investiture Donald Trump : polémiques autour du nombre de participants et sur les manifestants

La cérémonie d’investiture du 45ème président des Etats-Unis Donald Trump a profondément divisé l’Amérique. De très nombreux citoyens sont venus soutenir leur nouveau président lors de la journée de vendredi. Mais une autre partie importante de la population américaine s’est mobilisée tout au long du week-end pour protester contre l’accession du candidat Républicain à la Maison Blanche. Ces foules partisanes d’un côté et contestataires de l’autre n’ont pas laissé Donald Trump indifférent.

Le 45ème président des Etats-Unis Donald Trump a asséné une charge virulente à l’encontre des médias américains dans la journée de samedi. A l’occasion d’une visite au siège de la CIA, le nouveau locataire de la Maison-Blanche a ainsi accusé les médias d’avoir minimisé et menti sur l’estimation du nombre de personnes ayant assisté vendredi à sa prestation de serment.

J’ai fait un discours, j’ai regardé, et cela avait l’air d’un million, un million et demi de personnes, cela allait jusqu’au Washington monument.

Donald Trump a même dénoncé le traitement médiatique et les mensonges d’une chaîne de télévision, sans la nommer :

Et je regarde cette chaîne de télévision, et ils montraient des pelouses vides et parlaient de 250.000 personnes. C’est un mensonge.

Désaccord sur le décompte de la foule

Cette polémique autour des chiffres sur le nombre de personnes venues assister à la cérémonie d’investiture de Donald Trump est assez inédite aux USA. La police américaine ne fournit en effet jamais de chiffres lors des manifestations.

En France, la bataille des chiffres entre la police et les syndicats fait généralement les choux gras de la presse.

Au-delà de cette polémique, la foule présente vendredi à Washington était incontestablement moins importante que lors des prestations de serment de Barack Obama en 2009 et en 2013.

Trump contre-attaque et s’attaque aux citoyens qui contestent son élection démocratique

Le président Trump s’est exprimé dimanche sur Twitter pour s’attaquer aux manifestants hostiles à son entrée à la Maison Blanche.

J’ai regardé les manifestations hier mais j’ai comme l’impression que nous venons d’avoir une élection ! Pourquoi ces gens ne sont-ils pas allés voter ?

Le 45ème président des Etats-Unis a ainsi fustigé l’implication et les prises de paroles hostiles de nombreuses stars à son encontre :

Les célébrités ont fait beaucoup de mal à leur cause.

La résistance contre Donald Trump s’organise

De très nombreux citoyens américains ont donc tenu à exprimer leur mécontentement suite à l’arrivée de Donald Trump au pouvoir. Plus de deux millions de personnes ont ainsi participé samedi aux Marches des femmes aux USA. Ces manifestations étaient organisées dans de grandes villes américaines. Les mots d’ordre étaient principalement pour la défense des droits civiques et contre Donald Trump. De nombreux rassemblements similaires ont également eu lieu à travers la planète, notamment à Paris et à Londres.

Aux USA, de nombreuses célébrités ont ainsi participé au mouvement de protestation anti-Trump. Ils ont tenu à soutenir les citoyens mécontents. Michael Moore, les actrices America Ferrara et Scarlett Johansson, la chanteuse Alicia Keys ainsi que Madonna ont tenu à manifester et à adresser un message fort lors de ces rassemblements.

L’Amérique semble donc plus que jamais divisée en ce tout début de mandat du 45ème président des Etats-Unis Donald Trump.

Publié le lundi 23 janvier 2017 à 16:23, modifications lundi 23 janvier 2017 à 16:23

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !