Monde

Indonésie : « Le doyen de l’humanité » est mort à 146 ans

Indonésie Sodimedjo

En Indonésie, « Mbah Gotho », qui affirmait être le doyen de l’humanité, est mort à 146 ans

Le doyen de l’humanité ?

L’homme, qui se revendiquait comme étant le plus vieux au monde, est décédé en Indonésie, a indiqué lundi la BBC. Sodimedjo qui affirmait avoir 146 ans s’est ainsi éteint, dimanche 30 avril, dans son village natal, auprès de sa famille, sur l’île de Java.

Selon ses papiers d’identité, il serait né en décembre 1870. Cependant, l’Indonésie n’a commencé à tenir des registres des naissances qu’en 1900. Des fonctionnaires de l’état civil ont toutefois assuré à la BBC que les papiers de Sodimedjo étaient authentiques.

Surnommé Mbah Gotho – grand-père Gotho -, cet homme était un fumeur invétéré. Au mois d’avril, il avait été admis à l’hôpital car son état de santé s’était détérioré. Cependant, il avait insisté pour retourner chez lui. Il ne se nourrissait depuis que de cuillerées de porridge et ne se désaltérait que très peu

Le secret de sa longévité

Mbah Ghoto avait confié en 2016 à la BBC que la patience et l’amour de ses proches étaient le secret de sa longévité. Le vieillard aurait ainsi survécu à ses quatre femmes, ses dix frères et sœurs, et à tous ses enfants.

Son petit-fils a indiqué que Sodimedjo n’a pas demandé grand-chose avant sa mort. Le vieil homme voulait que sa famille le laisse partir. Il a souligné que Mbah Ghoto reposait dans un cimetière local.

Si son âge est réellement confirmé, Mbah Ghoto deviendrait le doyen de l’humanité. Il aura dépassé Jeanne Calment, morte à 122 ans.

Publié le mercredi 3 mai 2017 à 12:16, modifications mercredi 3 mai 2017 à 10:35

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !