Monde

Incendies en Italie : Le parc national du Vésuve ravagé par les flammes

Au sein du parc national du volcan du Vésuve, un feu fait rage sur un front de deux kilomètres avec des flammes très hautes.

Tout porte à croire que le volcan du Vésuve est entré en éruption. Pourtant il s’agit d’incendies qui font rage sur les pentes du parc national du volcan.

En effet, depuis mardi 11 juillet, les pompiers sont intervenus plus d’un millier de fois dans toute l’Italie pour lutter contre les feux.

Ils ont été le plus souvent appelés sur des embrasements de broussailles ou de maquis. Mais aussi sur des foyers menaçants, comme sur les pentes du parc national du volcan du Vésuve, à l’Est de Naples.

Des flammes sur deux kilomètres

Les pentes du Vésuve étaient toujours la proie des flammes mercredi 12 juillet.

Outre les 70 pompiers présents sur les lieux, dont certains sont venus en renfort de Turin, trois avions bombardiers d’eau et une trentaine de véhicules étaient mobilisés.

Selon l’agence italienne Agi, le procureur de la commune balnéaire de Torre Annunziata (située au pied du Vésuve et à côté des ruines de Pompéi), a ouvert une enquête. Il s’agit de déterminer une éventuelle origine volontaire du feu.

Nous poursuivrons les pyromanes avec une détermination absolue. C’est un délit passible de 15 ans de prison. Et si quelqu’un a incendié le Vésuve, je veux le voir derrière les barreaux pour 15 ans.

a-t-il déclaré.

Je ne peux pas encore dire si l’incendie est volontaire ou non. Mais il me semble seulement étrange que trois d’entre eux partent de la même zone.

a de son côté souligné le ministre de l’Environnement, Gian Luca Galletti.

Pour le général Costa, le chef des carabiniers interrogé par le Corriere, compte tenu de la multiplicité des foyers, il s’agit clairement d’incendies criminels.

En effet, il a évoqué la piste des habitants de logements illégaux sur les flancs du Vésuve :

Un plan a été déployé cette année pour acquérir ces immeubles construits illégalement en zone rouge. Dans le but de les démolir. Je crains que ce ne soit la réponse.

La Sicile toujours très touchée

Ainsi, les situations les plus critiques en fin de journée concernaient des localités situées à proximité du parc national du volcan du Vésuve, en feu sur un front de deux kilomètres avec des flammes très hautes.

Toute la journée, une colonne de fumée partant du sommet du volcan était visible dans tout le golfe de Naples.

En outre, le feu a déjà ravagé plusieurs dizaines d’hectares de bois et de végétation dans le parc naturel du Vésuve, ainsi que de nombreuses cultures, frôlant des zones habitées mais sans faire de victimes.

La Sicile, sous des températures allant jusqu’à 40 degrés et balayée par un vent chaud, était également toujours en proie aux flammes dans de nombreuses communes.

Les incendies ont notamment dévasté 2.000 hectares de champs d’oliviers et de vignes.

Ce qui arrive est le plus grand désastre des dernières années pour la biodiversité.

A estimé en Sicile l’une des principales associations d’agriculteurs.

Publié le jeudi 13 juillet 2017 à 10:03, modifications jeudi 13 juillet 2017 à 7:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !