Monde

Hawaï : La piscine de la mort est interdite au public…

Le site est bien trop dangereux

Il existe dans le monde des recoins insoupçonnés, d’une beauté absolument incroyable. Mais ils peuvent également être extrêmement dangereux ! La preuve avec ce site paradisiaque situé dans l’archipel d’Hawaï. L’archipel compte plus de 120 îles, et il y en a une, Kauai, qui abrite la piscine de la mort…

Et oui, si cet endroit naturel porte ce douloureux nom, c’est tout simplement parce qu’il est considéré comme l’un des plus dangereux au monde pour l’homme. Pourquoi ? On vous en dit un peu plus sur ce lieu magique au sein duquel il vaut mieux ne pas trop s’aventurer…

Une nature luxuriante

L’île de Kauai, l’une des plus anciennes de l’archipel d’Hawaï, est surnommée l’île jardin. Elle possède en effet une faune hallucinante, très luxuriante. Et notamment, le mont Waialeale, l’un des endroits les plus humides de la planète. Il faut en effet savoir qu’il tombe environ 12 mètres d’eau par an… Ah oui quand même !

Ce qui attire les touristes sur cette île, ce sont les chutes des Kipu Falls. Elles sont d’une beauté incroyable ! Il s’agit d’une baie, entourée de roches. Cette dernière constitue une piscine naturelle à l’eau translucide et aux reflets turquoise. Un vrai paradis. Mais ô combien dangereux !

Des courants dangereux

Les courants des chutes des Kipu Falls sont très puissants. Ce qui est particulièrement dangereux, ce sont les vagues, qui sont très fortes, mais aussi et surtout la variation du niveau de l’eau. En effet, cette variation intervient en quelques secondes seulement, et peut surprendre les baigneurs qui s’y aventurent.

Car oui, il était possible de s’y baigner, mais ce n’est plus le cas maintenant. Il y a en effet eu bien trop d’accident, et l’endroit est maintenant définitivement interdit au public. Plusieurs personnes y ont malheureusement trouvé la mort, emportées par les courants, et noyées à cause de la variation du niveau de l’eau. Derrière le cadre idyllique se cache un véritable cauchemar pour les nageurs.

Un phénomène naturel

Des scientifiques se sont intéressés de près à la piscine de la mort. En réalité, ce bassin d’eau turquoise est très particulier, et ses spécificités s’expliquent par la formation géologique de ce site unique au monde. Le bassin est constitué de roches volcaniques. Mais ce ne sont pas elles qui expliquent la puissance des vagues et la variation du niveau de l’eau.

En effet, lorsque la mer se déchaîne, les conséquences sont immédiates dans la piscine de la mort. Les marées et le vent expliquent également la dangerosité de ce site. C’est donc particulièrement lié aux courants marins, que l’on ne voit pas lorsqu’on s’approche de la piscine de la mort !

Une zone interdite au public

Depuis le début de l’année, l’accès à la piscine naturelle est interdit aux visiteurs. En effet, cinq personnes y sont mortes en cinq ans. Et d’autres ont été gravement blessées. Aussi, par prudence, il est désormais interdit de s’y rendre, certains ayant la mauvaise idée de s’y baigner. Quand on voit les photos, il faut avouer que c’est très tentant !

L’office du tourisme d’Hawaï en France a confirmé que le périmètre avait été clôturé, et qu’il n’était plus possible d’y accéder. Il est préférable de se rendre vers d’autres sites naturels, moins dangereux, comme par exemple Wailua Falls ou Opaeka’a Falls. Les cascades sont très belles également ! Il est également possible de se baigner dans une piscine naturelle comme celle d’Iao Stream, à Wailuku. Et pour le coup, il n’y a pas de danger particulier !

Et oui, la Terre est magnifique, mais elle peut être très dangereuse. Il faut toujours faire attention à ce qu’on fait, Mère Nature est bien plus puissante que l’homme. A méditer !

Publié le lundi 26 juin 2017 à 10:33, modifications lundi 26 juin 2017 à 11:08

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !