Monde

Fusillade de Munich : L’homme qui a insulté le tireur retrouvé

Ce fut sans conteste l’image forte de la tuerie survenue à Munich, vendredi soir : un homme témoin du massacre perpétré par David Ali Sonboly s’était permis d’insulter l’auteur des tires depuis son balcon. Jusqu’alors inconnu, le quotidien Bild a retrouvé la trace de cet homme que rien ne semble arrêter !

Vendredi 22 juillet au soir, David Ali Sonboly, 18 ans, faisait irruption aux abords d’un fast-food situé dans un centre commercial de Munich pour y ouvrir le feu sur la foule, tuant 9 personnes et en blessant 16 autres avant de se donner la mort. Tournée au moment des faits, une vidéo avait particulièrement attiré l’attention des internautes : celle d’un homme qui, du haut de son balcon, engageait une conversation virulente avec le tireur, situé sur le toit du restaurant devant lequel il a commis sont acte criminel.

Bien que l’identité de cet homme n’ait pas été immédiatement été révélée, le journal allemand Bild a mené sa petite enquête et a fini par retrouver cet homme de 57 ans répondant au nom de Thomas Salbey, qui a accepté de se confier dans les colonnes du quotidien sur cette scène surréaliste :

Je descendais une bière tranquillement quand j’ai entendu les coups de feu au McDonald, j’ai regardé et j’ai vu le gars avec le pistolet. Je lui ai jeté ma bouteille dessus.

Fusillade de Munich : L'homme qui a insulté le tireur retrouvé

En plus de lui jeter sa bouteille, le quinquagénaire n’a pas hésité à insulter le tireur en lui assénant :

Tu devrais être dans un asile, connard !

Ce à quoi le forcené lui a répondu dans la foulée :

Je suis Allemand, j’étais en traitement hospitalier.

Poursuivant son récit sur cette scène hors du commun, Thomas Salbey admet ne pas avoir ressenti la moindre peur, et ce, pour une raison bien précise :

Je n’avais pas peur parce que je pensais qu’il tirait des balles à blancs.

Mais un tir adressé par Sonboly en direction du balcon du quinquagénaire le fera rapidement changer d’avis sur la question. Heureusement pour ce dernier, aucune balle ne l’a atteint et c’est désormais à de nombreux journalistes que l’homme se confie à présent… dans le calme.

Publié le lundi 25 juillet 2016 à 9:44, modifications lundi 25 juillet 2016 à 9:08

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !