Ex-espion russe : la santé de sa fille “s’améliore rapidement”

La fille de Sergueï Skripal, l'espion russe empoisonné au Royaume-Uni, serait sortie d'affaire, ce qui n'est pas encore le cas de son père.

Le 4 mars dernier, l’empoisonnement de l’ex-espion russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia Skripal en Angleterre a suscité un véritable incident diplomatique entre le Royaume-Uni et la Russie. Il semblerait toutefois que l’état de santé de cette dernière ne soit plus critique.

Des nouvelles rassurantes

D’après l’hôpital de Salisbury, où Ioulia Skripal et son père reçoivent des soins intensifs depuis près d’un mois, celle-ci n’a plus à craindre pour sa vie. Ces derniers avaient en effet été exposés à un agent innervant extrêmement toxique conçu par la Russie soviétique dans les années 1980, le novichok. Dans un communiqué officiel, l’hôpital a ainsi annoncé que la santé de la jeune femme “s’améliore rapidement. Elle n’est plus dans un état critique, sa condition est désormais stable“.

Toutefois, Sergueï Skripal reste actuellement dans un état jugé critique, bien qu’il soit stabilisé. C’est vraisemblablement au domicile de l’ancien espion russe qu’un premier contact avec le novichok a eu lieu. En effet, la police a annoncé la nouvelle ce mercredi 28 mars dans un communiqué officiel.

Les experts ont déterminé que la plus haute concentration de l’agent neurotoxique se trouvait sur la porte d’entrée de ce domicile.

Pour Londres, Moscou serait directement responsable de cette tentative d’assassinat. Mais Vladimir Poutine a démenti toute implication.

Modifié : 31 mars 2018 11 h 20 min

Ce site utilise des cookies.