Monde

Pays-Bas : Une étudiante dénonce les harceleurs de rue en prenant des selfies avec eux

Son projet ? Dénoncer le harcèlement de rue. Le moyen d’y parvenir ? En prenant des selfies avec les hommes qui l’ont abordée, sifflée ou ont eu des commentaires salaces à son égard. Cette étudiante néerlandaise a ainsi posté des dizaines et des dizaines de clichés sur son compte Instagram durant un mois.

Voilà une initiative qui relance la problématique du harcèlement de rue subi par les femmes. Entre commentaires, sifflets et autres demandes plus ou moins élégantes, cette jeune étudiante néerlandaise a décidé de prendre le taureau par les cornes. Ne supportant plus d’être la cible de ces comportements masculins dans les rues d’Amsterdam, elle a finalement ouvert un compte Instagram, du nom de dearcatcallers (« chers harceleurs de rue », en français).

Les mines réjouies de ces messieurs dénotent avec l’agacement de la jeune femme

Mi manifeste, mi projet artistique, ce compte regroupe des dizaines de selfies. Noa Jansma a ainsi pris, avec leur accord, des photos d’elle aux côtés de ses harceleurs. Et le pire, c’est que tous, ou presque, sourient. Comme s’ils trouvaient leur attitude normale. Pourtant, il n’y a pas de quoi être fier ! Car certains clichés sont même accompagnés des « doux » mots que ces messieurs ont pu lui lancer.

Je sais ce que je ferais avec toi, bébé.

Hmmmm tu veux m’embrasser ?

Sexy ! Voulez-vous venir dans ma voiture ?

Peut-on notamment lire.

View this post on Instagram

#dearcatcallers "I know what I would do with you, baby"

A post shared by dearcatcallers (@dearcatcallers) on

View this post on Instagram

#dearcatcallers "hmmmm you wanna kiss?"

A post shared by dearcatcallers (@dearcatcallers) on

En raison du succès de son initiative, Noa Jansma souhaite passer le flambeau à d’autres femmes à travers le monde, afin de prouver que ce problème est quasi-universel…

View this post on Instagram

#dearcatcallers

A post shared by dearcatcallers (@dearcatcallers) on

Publié le samedi 7 octobre 2017 à 10:33, modifications samedi 7 octobre 2017 à 10:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire