Monde

États-Unis : elle tue ses deux enfants parce que son mari veut divorcer

États-Unis

Une mère de famille a appelé les secours après avoir poignardé ses deux enfants aux États-Unis. Elle ne voulait pas que son mari en obtienne la garde.

Elle s’inflige des coups de couteau dans le cou

Brandi Worley, 31 ans, a plaidé coupable, vendredi, après avoir poignardé à mort son fils Tyler 7 ans, et sa fille Charlee, 3 ans. Les faits se sont déroulés le 17 novembre 2016 à Darlington, dans l’Indiana, aux États-Unis.

États-Unis

La mère de famille a ensuite avalé des médicaments. Puis, elle s’est infligée plusieurs coups de couteau dans le cou. Elle a alors décidé d’appeler les secours, consciente d’avoir commis l’impensable :

Je viens de me poignarder et de tuer mes deux enfants. Il y a du sang partout.

Lors du drame, le père des enfants dormait au sous-sol. La veille, il avait entamé une procédure de divorce et ne se doutait pas de ce qui se passait.

Elle ne voulait pas être séparée de ses enfants

Une fois sur place, les forces de l’ordre lui ont demandé pourquoi elle avait fait ça. Elle a répondu que son mari Jason Worley venait de demander le divorce. Elle ne voulait pas qu’il obtienne la garde des enfants.

La jeune femme a plaidé coupable de double meurtre. Selon Ayoye, le verdict sera connu le 19 mars. Une campagne Go Fund Me avait permis à Jason de récolter 50.000 dollars pour couvrir les frais funéraires des enfants.

Publié le dimanche 28 janvier 2018 à 12:51, modifications dimanche 28 janvier 2018 à 10:31

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct