Monde

États-Unis : Traductrice au FBI, elle part en Syrie se marier avec un djihadiste

États-Unis FBI Daniela Greene Denis Cuspert

En juin 2014, aux États-Unis, Daniela Greene est partie en Syrie épouser le djihadiste sur qui elle enquêtait.

Elle ment au FBI et prévient son futur mari qu’il fait l’objet d’une enquête

Alors qu’elle enquêtait sur un combattant de l’organisation terroriste État islamique, Daniela Greene, 38 ans, traductrice au FBI aux États-Unis, a décidé de partir en Syrie épouser le djihadiste sur qui elle enquêtait. Pour ce faire, l’employée en question a menti au FBI sur sa destination et a prévenu son futur mari, Denis Cuspert, qu’il faisait l’objet d’une enquête.

Elle regrette rapidement sa décision

La traductrice s’est alors envolée le 23 juin 2014 pour Istanbul, en Turquie. Arrivée en Syrie, elle s’est rapidement mariée avec le rappeur Denis Cuspert, le 8 juillet 2014. Cependant, quelques semaines plus tard, elle a regretté sa décision et a décidé de rentrer aux États-Unis. Dans des propos relatés par L’Express, elle a expliqué ses regrets d’avoir suivi l’homme sur qui elle enquêtait :

J’étais faible et je ne savais plus comment gérer. J’ai vraiment fait n’importe quoi cette fois.

Deux ans de prison

Ainsi, après un mois auprès de son nouveau mari en Syrie, la traductrice du FBI a réussi à s’échapper et à rentrer aux États-Unis. Elle a été arrêtée le 8 août 2014. Plaidant coupable de fausses déclarations dans une affaire de terrorisme international, elle a été condamnée à deux ans de prison.

L’ex-agent a été libérée à l’été 2016. Elle a bénéficié de la clémence de la cour qui a mis en avant son casier vierge, ses confessions et sa coopération substantielle. Désormais, elle travaille comme hôtesse à la réception d’un hôtel.

Ex-rappeur, il combat désormais sous le nom de guerre d’Abu Talha al-Almani

Denis Cuspert est un ex-rappeur connu en Allemagne sous le pseudonyme de Deso Dogg. Il s’est converti à l’islam après un grave accident de voiture en 2010. Après s’être rendu en Égypte et en Libye en 2012, il a rejoint la Syrie, en 2013. Selon la CNN, devenu un porte-parole et recruteur pour l’organisation terroriste, Denis Cuspert combat désormais sous le nom de guerre d’Abu Talha al-Almani.

Publié le jeudi 4 mai 2017 à 9:05, modifications jeudi 4 mai 2017 à 9:05

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !