Monde

États-Unis : Des pompes funèbres refusent d’enterrer un homosexuel

États-Unis Picayune

Aux États-Unis, un homme a accusé une entreprise de pompes funèbres d’avoir refusé d’enterrer son mari, car ce dernier était homosexuel.

Les pompes funèbres devaient se charger de tout

John Zawadski a rencontré Robert Huskey en 1965. Ils se sont mariés 50 ans plus tard, en juillet 2015. Malheureusement, Robert est tombé malade fin 2015. Ainsi, lorsque sa mort est devenue inévitable, son neveu s’est assuré que l’entreprise de pompes funèbres de Picayune, aux États-Unis, s’occuperait de son enterrement.

La veille de son décès, l’entreprise a confirmé que la seule formalité nécessaire à la prise en charge du corps du défunt était un appel de la maison de repos. En effet, les pompes funèbres se chargeraient de tout, rapporte le site 20 Minutes.

Victime de discriminations

Puis, Robert est décédé début 2016. John s’est alors rendu aux pompes funèbres pour organiser l’enterrement de son conjoint. Toutefois, une fois sur place, l’octogénaire s’est heurté au refus de l’entreprise de prendre en charge l’enterrement de son conjoint, car il était homosexuel.

De son côté, la maison de repos a exigé que le corps de Bob soit déplacé puisque l’établissement ne possédait pas de morgue. C’est ainsi que John Zawadski a dû s’allouer les services d’une entreprise à plusieurs kilomètres de là. Il a depuis décidé de porter plainte contre les pompes funèbres de Picayune. Ses réclamations ont été rendues publiques mardi.

Apparemment, pour certains croque-morts américains, les décisions de la cour suprême n’ont pas valeur de loi. En effet, même si le 26 juin 2015, la cour suprême des États-Unis a légalisé le mariage homosexuel, ces derniers sont encore victime de nombreuses discriminations.

Publié le vendredi 5 mai 2017 à 9:57, modifications vendredi 5 mai 2017 à 9:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !