Monde

États-Unis : La police tue un homme sourd qui n’entendait aucun ordre

Les voisins avaient prévenu les policiers de son handicap et pourtant, l’homme sourd a été abattu en raison de son incapacité à réagir aux ordres…

La police d’Oklahoma City, dans le sud des États-Unis, a abattu le 16 septembre dernier un homme de 35 ans qui ne pouvait pas réagir aux ordres… car sourd. Les voisins avaient pourtant précisé aux agents son handicap en leur criant « Il ne peut pas vous entendre ! »

Mais se sentant menacés par l’homme leur faisant face, les policiers ont fait feu. L’un lui a tiré dessus avec un taser, un second a fait usage de son arme. Magdiel Sanchez est mort sur le coup dans sa maison. Il tenait dans sa main une tige métallique de 60 centimètres munie d’une boucle en cuir à son extrémité. La police assure avoir confondu cet objet avec une arme.

Ironie du sort : la victime n’était même pas l’homme recherché par les autorités. C’est son père, coupable d’un délit de fuite après un accident routier, qu’ils venaient chercher.

Une bavure policière de plus

L’Association américaine de défense des libertés civiques s’est insurgée en la voix d’une responsable qui affirme :

Magdiel Sanchez a été tué à son propre domicile, alors qu’il n’avait commis le moindre crime. Le simple fait de ne pas répondre à des instructions n’est pas une raison acceptable pour l’usage d’une force létale.

Voilà une bavure supplémentaire qui ne va pas redorer l’image des policiers américains.

Publié le vendredi 22 septembre 2017 à 13:14, modifications vendredi 22 septembre 2017 à 12:34

Vidéos relatives

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Vu sur le web

Vers le top