Monde

États-Unis : Une mère vegan accusée d’avoir affamé son bébé

Une mère américaine est accusée d’avoir mis en danger la vie de son bébé. Elle ne lui donnait à manger que des noix et des baies.

Elizabeth Hawk, une Américaine de 33 ans, originaire de Pennsylvanie, aux États-Unis, est poursuivie pour avoir mis en danger la vie de son bébé. Cette mère de famille, pratiquant un véganisme strict, imposait à son enfant un régime alimentaire à base de petites quantités de noix et de baies.

Ce régime alimentaire aurait engendré de graves conséquences sur l’état de santé du bébé. Ainsi, c’est la tante de l’enfant qui aurait donné l’alerte. Elle a expliqué à la chaîne de télévision CBS qu’elle avait repéré sur le corps de son neveu des boutons imputés à son alimentation atypique. En plus de cela, le petit bonhomme n’arrivait plus à utiliser ses facultés motrices.

Inquiet, le père a amené son fils au service de protection de l’enfance. Les médecins ont tout de suite constaté que le petit garçon était mal nourri et que l’absence de traitement des lésions cutanées de l’enfant était « inhumain ». L’éruption cutanée devait être impérativement traitée sinon il y avait un risque de choc septique pouvant conduire au décès de l’enfant.

En attendant l’audience, l’enfant est sorti de l’hôpital et vit désormais avec son père, ainsi que les deux autres enfants du couple. La famille a indiqué que la santé du bébé s’était améliorée et qu’il allait de mieux en mieux.

La mère de l’enfant devrait bientôt être jugée pour avoir affamé le petit garçon. Aucune date n’a pour l’instant été fixée pour les auditions préliminaires.

Publié le mercredi 12 octobre 2016 à 14:41, modifications mercredi 12 octobre 2016 à 13:43

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !