Monde

États-Unis : il séquestre et viole sa belle-fille pendant 19 ans

États-Unis

Henri Michelle Piette est accusé, dans l’Oklahoma, aux États-Unis, d’avoir séquestré et abusé de sa belle-fille pendant 19 ans.

Séquestrée et violée 19 ans

Henri Michelle Piette est accusé d’avoir enlevé sa belle-fille, Rosalynn McGinnis, en 1997, dans l’Oklahoma, aux États-Unis, et de l’avoir violé pendant 19 ans. Sa mère venait pourtant de quitter cet homme pour une sombre histoire d’abus sexuel.

Les agressions ont commencé quand la victime présumée n’avait que 11 ou 12 ans. Après avoir pris la fuite avec elle, Henri Michelle Piette s’est installé au Mexique. Il a alors forcé Rosalynn à se marier avec lui. De cette union sont nés neuf enfants.

Elle prend la fuite et rentre aux États-Unis

Toutefois, l’année dernière, Rosalynn McGinnis a réussi à s’enfuir avec huit de ses enfants, âgés de 2 ans à 17 ans. Ils sont parvenus à rejoindre l’ambassade américaine au Mexique. Interviewé par le magazine People, elle a expliqué qu’elle était violée tous les jours et qu’elle avait été fréquemment battue avec des battes de Base-ball, poignardée et étouffée.

Accusé d’avoir violé, battu et torturé sa belle-fille, l’homme a plaidé non coupable. Il reste toutefois incarcéré sans possibilité de payer une caution. Piette fait également face à des accusations fédérales pour avoir enlevé une mineure et de lui avoir fait traverser les frontières de l’État pour avoir des relations sexuelles avec elle, rapporte TVA Nouvelles.

Publié le mercredi 20 décembre 2017 à 11:02, modifications mercredi 20 décembre 2017 à 12:51

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !