Monde

Etats-Unis : une femme noire figurera sur des billets américains

Une abolitionniste américaine à la vie mouvementée sera le visage, dès 2020, du billet de 20 dollars, très fréquemment utilisé par les américains.

Mercredi 19 avril, le département américain du Trésor a annoncé cette décision historique : les femmes seront mises à l’honneur sur les nouveaux billets de banque américains.

Parmi ces figures féminines, une esclave libérée remplacera un président esclavagiste sur les billets de 20 dollars (très largement répandu : 8,6 milliards de coupures contre 1,9 milliards pour le billet de 10 dollars) : l’ancien président Andrew Jackson sera ainsi remplacé par Harriet Tubman.

(FILES) This file photo taken on April 29, 2015 shows an image provided by the "Women On 20's" organization festuring abolitionist Harriet Tubman on the US twenty dollar bill. Celebrated former US slave Harriet Tubman will replace President Andrew Jackson on the $20 banknote, the first time an African-American has been featured on US money, a Treasury official said April 20, 2016. The decision came after the Treasury came under pressure to put a woman on a different banknote soon to be revised, the $10 bill that features the first Treasury secretary Alexander Hamilton. / AFP PHOTO / Women On 20's / Handout / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / "WOMEN ON 20'S" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

Après plus d’un an de campagne pour convaincre le Trésor de remplacer Andrew Jackson sur le billet de vingt dollars par le visage d’une héroïne américaine le groupe Women On 20s est prêt à clamer victoire

a déclaré cette association qui avait proposé le nom d’Harriet Tubman.

Une femme, une leader et une combattante de la liberté! Je ne peux imaginer meilleur choix pour le billet de 20 dollars qu’Harriet Tubman

s’est exclamé dans un tweet Hillary Clinton, candidate démocrate à la présidence américaine.

Le très controversé Andrew Jackson figure sur le billet de 20 dollars depuis 1928 et a pourtant joué un rôle décisif dans l’expulsion des Indiens d’Amérique de leurs terres.

Si celle que l’on surnomme la Moïse Noire aux Etats-Unis est inconnue en France, elle fait partie des personnages qui ont largement marqué l’histoire américaine.

A 6 ans, Harriet Tubman, née Araminta Harriet Ross, est séparée de sa famille et vendue comme femme de ménage et nounou à une famille qui la maltraite et finit par la renvoyer dans sa plantation.

Quelques années plus tard, elle décide de quitter sa famille (y compris son époux qui n’a pas souhaité la suivre) pour rallier le nord des Etats-Unis, en empruntant les chemins de fer clandestinement (plus connu sous le nom d’Underground Railroad) avec l’aide des abolitionnistes.

Une fois parvenue à Philadelphie, elle devient une féroce militante contre l’esclavagisme. Les historiens américains estiment entre 50 et 300 esclaves et leurs familles qui ont été aidé par Harriet Tubman, effectuant plus de 12 aller-retour vers le Sud, ce qui lui vaut son surnom de la Moïse Noire.

Très en avance sur son époque, elle adopte des techniques inventives pour aider les esclaves fugitifs, tel que le développement d’un langage codé. A tel point que les autorités policières seraient allées jusqu’à offrir une prime de 12 000 dollars à qui la capturerait.

Lorsque la Guerre de Sécession débute, Harriet Tubman met entre parenthèse ses activités sur l’Underground Railroad pour rejoindre les rangs de l’Union (le camp du Nord, en faveur de l’abolition de l’esclavagisme). Elle devient tour à tour infirmière, cuisinière pour les soldats et prend en charge les esclaves abandonnés.

Elle continue son combat et constitue ses propres troupes d’éclaireurs, renfort précieux pour les forces armées. L’abolitionniste et ses troupes espionnes mèneront un raid victorieux en Caroline du Sud, sur la rivière Combahee et réussiront à libérer plus de 700 esclaves.

Ainsi, en plus d’être une combattante de la cause des noirs, une espionne, Harriet Tubman a aussi milité pour le Droit des Femmes et notamment pour leur droit de vote.

L’impression du nouveau billet ne devrait toutefois pas intervenir avant 2030, car le dessin définitif sera dévoilé en 2020 (date du centième anniversaire du droit de vote des femmes aux Etats-Unis) et la mise en circulation n’interviendra que plusieurs années après.

Publié le jeudi 21 avril 2016 à 13:44, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !