Monde

États-Unis : Les enfants de moins de 10 ans autorisés à chasser dans le Wisconsin

Dans Wisconsin, aux Etats-Unis, une nouvelle loi qui entrera en vigueur le jour de l’ouverture de la chasse aux cerfs, autorise tous les enfants quel que soit leur âge à chasser en compagnie d’un adulte.

À partir du 18 novembre, les enfants de moins de 10 ans auront le droit de chasser dans le Wisconsin, aux Etats-Unis, s’ils sont accompagnés d’un adulte chasseur. Scott Walker, gouverneur du Wisconsin, vient en effet de promulguer cette loi qui entrera en vigueur le jour de l’ouverture de la chasse aux cerfs.

Il est déjà permis aux enfants de chasser dans de nombreux états du pays sous le contrôle d’un adulte. Cependant, la plupart exigent que les mineurs soient âgés d’au moins 12 ans mais dans le Wisconsin, la limite d’âge était de 10 ans. Désormais, suite à la nouvelle législation de l’état, tous les enfants quel que soit leur âge, seront autorisés à porter une arme de chasse et à abattre du gros gibier en compagnie d’un adulte.

La National Rifle Association, qui défend le port d’armes et le libre commerce des armes à feu, ainsi que l’association régionale des chasseurs d’ours, arguent toutes deux que ce serait un moyen de perpétuer les traditions familiales. En effet, dès demain, jour de l’ouverture de la chasse aux cerfs, les jeunes enfants de l’état pourront s’essayer à la chasse en toute légalité.

Rob Stafsholt, élu co-auteur du projet de loi, appuie :

J’ai une fille de 14 ans qui m’a accompagné à la chasse depuis qu’elle était dans un siège auto. J’ai appris à manipuler le fusil que j’avais entre les mains en toute sécurité en observant les gens qui m’ont appris à chasser.

Une mesure qui ne fait pas l’unanimité

Les opposants à la loi font bien évidemment remarquer le danger de faire manipuler des armes de chasse à de si jeunes enfants. Le Wisconsin Anti-Violence Effort, un groupe qui combat la violence par les armes à feu, déclare :

S’il vous faut un siège rehausseur pour aller à la chasse, on ne devrait probablement pas vous confier un fusil une fois arrivé sur place.

Cette nouvelle mesure, très discutable, relancera certainement le débat sur les armes à feu et le droit au port d’armes. Pour rappel, plus de 30 000 personnes meurent par balles chaque année aux États-Unis.

Publié le vendredi 17 novembre 2017 à 16:31, modifications vendredi 17 novembre 2017 à 16:31

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !