États-Unis : trois éducatrices accusées d’avoir drogué des enfants avec des bonbons

Trois éducatrices sont accusées d’avoir administré des bonbons à la mélatonine à des enfants âgés de 2 ans aux États-Unis.

Calmer les enfants à l’heure de la sieste

Trois assistantes maternelles d’une crèche de l’Illinois, aux États-Unis, sont accusées d’avoir distribué des oursons en gélatine contenant de la mélatonine à des enfants de 2 ans. Également appelés « hormone du sommeil », cette hormone peut être dangereuse pour les tout-petits.

Selon le Chicago Tribune, c’est la direction du Centre elle-même qui a alerté la police. Les trois jeunes femmes ont été interpellées vendredi soir. Kriste Lauletta, 32 ans, Ashley Helfenbein, 25 ans, et Jessica Heyse, 19 ans, ont alors avoué avoir donné ces bonbons aux enfants afin de les calmer à l’heure de la sieste.

Aucun effet secondaire

Lors de l’interrogatoire, elles ont expliqué qu’elles étaient persuadées que leur geste était sans danger, puisque les suppléments de mélatonine sont en vente libre dans les pharmacies. Elles comparaîtront devant le Tribunal le 4 avril prochain.

Les parents des enfants qui fréquentent la garderie ont été mis au courant de la situation. Les petits n’ont pas été blessés et l’établissement coopère avec les autorités. Aucun effet secondaire n’a été constaté, même si quelques parents ont remarqué que leur progéniture était groggy à la sortie de la crèche.

La mélatonine : c’est quoi ?

La mélatonine, aussi appelée hormone du sommeil, est une hormone produite naturellement. Elle joue un rôle déterminant dans le cycle veille-sommeil. En temps normal, elle est libérée en cas d’obscurité pour faciliter l’endormissement. Essentielle pour l’organisme, la mélatonine permet d’avoir des cycles de sommeil réguliers et aide également le corps à s’adapter aux changements de saison.

Modifié : 8 mars 2018 16 h 18 min

Ce site utilise des cookies.