Monde

Etats-Unis : Donald Trump veut mettre fin à l’épidémie de Sida en dix ans

Le président Américain, Donald Trump, a annoncé ce 5 février 2019 vouloir baisser le nombre de contaminations par le VIH de 90% en dix ans.

38 000 personnes sont contaminées par le VIH chaque année aux Etats-Unis. C’est dans son discours sur l’état de l’union, que le président a fait cette annonce.

Eradiquer le Sida d’ici 2030

Cette déclaration du président des Etats-Unis, Donald Trump, a été accueillie positivement par les associations et les experts.

Mon budget demandera aux démocrates et aux républicains de dégager les moyens nécessaires pour éliminer l’épidémie de VIH aux Etats-Unis d’ici dix ans. Ensemble, nous vaincrons le sida en Amérique et au-delà.

A-t-il déclaré devant le Congrès

Le secrétaire à la Santé, Alex Azar, a par la suite détaillé l’annonce du président. L’objectif est de réduire le nombre de contaminations par le VIH aux Etats-Unis, aujourd’hui de 38 000 personnes, de 75% en cinq ans et 90 %en dix ans.

Contrôler le VIH en une décennie est une tâche titanesque, mais nous applaudissons la volonté affichée

a dit à l’AFP Michael Weinstein, président de la grande organisation anti-sida AIDS Healthcare Foundation, qui gère 64 centres médicaux aux Etats-Unis et des centaines dans le monde.

Cette initiative, si elle est mise en place et financée, pourrait s’inscrire dans l’histoire comme l’une des plus grandes réussites de sa présidence

a réagi de son côté le directeur de l’AIDS Institute, Michael Ruppal.

L’idée est loin d’être farfelue, comme le souligne Michael Weinstein

Contrôler le VIH en une décennie est une tâche titanesque, mais nous applaudissons la volonté affichée

De son côté, Michael Rupas déclare que cette initiative pourrait être l’une de plus grandes réussites de la présidence Trump.

Cette initiative, si elle est mise en place et financée, pourrait s’inscrire dans l’histoire comme l’une des plus grandes réussites de sa présidence.

A l’automne dernier, une coalition d’organisations anti-sida avait affiché l’objectif “ambitieux” d’une fin de l’épidémie d’ici 2025. Ces organisations expliquent que pour mener à bien cet objectif, il faudrait doper la prévention dans certaines communautés dites à risques :  homosexuels, minorités ethniques et, consommateurs de drogues ( 6% des contaminations).

Publié le mercredi 6 février 2019 à 12:12, modifications mercredi 6 février 2019 à 12:12

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !