Monde

Etats-Unis : Donald Trump compte bien se représenter en 2020 “Parce qu’il semble que tout le monde le veuille”

Le Président des Etats-Unis ne voit pas de meilleur candidat que lui pour les prochaines élections américaines

donald-trump-compte-bien-se-representer-en-2020-parce-quil-semble-que-tout-le-monde-le-veuille

A bord du prestigieux Air Force One, le journaliste Piers Morgan s’est longuement entretenu avec le chef d’Etat américain. Et à l’instar de tous sujets, Donald Trump a sa propre conception des élections de 2020.

Au cours d’une interview accordée au journaliste Piers Morgan pour le DailyMail, Donald Trump s’est relâché concernant les réponses données à son interlocuteur, venu le rejoindre à bord de l’avion présidentiel, le Air Force One.

Et comme d’ordinaire, les répliques du 45e Président des États-Unis ne font pas dans la demi-mesure. Après avoir abordé sa rencontre avec la « jolie » Reine d’Angleterre et sa visite sur le sol britannique, notamment l’épisode de sa discussion avec la Première Ministre du Royaume-Uni Theresa May, le journaliste en est venu à lui poser la question fatidique à laquelle tout chef d’Etat se voit un jour confronté : Celle de sa réélection.

Donald Trump laisse planer le doute, quelques secondes

Piers Morgan a saisi l’occasion de cet entretien publié dimanche 15 juillet pour évoquer les rumeurs selon lesquelles Donald Trump se verrait briguer un second mandat en 2020. A la question « Est-ce qu’il n’y a aucun doute que vous vous présentiez de nouveau en 2020 ? », le président a fait mine d’hésiter  : « Bien, vous ne savez pas ce qui se peut se passer avec la santé et d’autres choses… ». Et son invité de renchérir : « Vous semblez en forme. J’ai vu votre menu pour ce soir, de bonnes choses saines… Mais 2020, allez-vous vous présenter ? ». Il n’en fallait pas moins pour que le magnat de l’immobilier retrouve sa verve :

J’en ai bien l’intention. Il semble que tout le monde le veuille.

Profitant de cette déclaration exclusive, Piers Morgan a souhaité aller plus loin, évoquant d’éventuels concurrents : « Voyez-vous un (candidat) Démocrate qui pourrait vous battre ? », lui a t-il demandé. Sans hésiter cette fois, Donald Trump a rétorqué :

 Non. Je ne vois personne. Je les connais tous et je ne vois personne […] Ils n’ont pas le bon candidat.

Une assurance à toute épreuve qui devrait rassurer ceux qui le voyaient déjà devenir raisonnable.

Publié le mardi 17 juillet 2018 à 16:03, modifications mardi 17 juillet 2018 à 14:35

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !