Monde

Etats-Unis : Des colis piégés envoyés à Hillary Clinton, Barack Obama et CNN

Hillary Clinton, Barack Obama, mais également la chaîne CNN et d’autres élus démocrates ont été visés par des colis piégés, à treize jours des élections législatives américaines.

Six colis piégés contenant des « engins explosifs potentiels » ont été envoyés à plusieurs personnalités proches du parti démocrate entre lundi 22 et mercredi 24 octobre. Parmi eux figurent notamment Barack Obama et Hillary Clinton.

Ces colis suspects en série surviennent alors que les États-Unis sont en pleine campagne pour les élections parlementaires du 6 novembre. A l’issue desquelles les démocrates espèrent reprendre le contrôle de la Chambre des représentants et du Sénat. Et pouvoir paralyser la présidence de Donald Trump.

Des opposants à Donald Trump visés

Ainsi, le service fédéral chargé de la protection des anciens présidents a indiqué mercredi avoir intercepté deux colis contenant « des engins explosifs potentiels ». Aucun des colis n’est parvenu à ses destinataires, dont la vie n’a pas été mise en danger, a précisé le FBI.

Dans le détail, les personnes ciblées sont :

  • Le milliardaire progressiste George Soros. Un démocrate notoire et « bête noire » des conservateurs,
  • Un paquet destiné à l’épouse de Bill Clinton, rivale démocrate malheureuse à la présidentielle de 2016, a été intercepté lors d’une vérification de routine,
  • Celui destiné à Barack Obama a été intercepté mercredi matin
  • L’ancien directeur de la CIA George Brennan, via un colis adressé à CNN. Les bureaux new-yorkais de la chaîne, situés à Columbus Circle, au coeur de Manhattan, ont dû être évacué.

Plus tard dans la journée, d’autres colis suspects ont également été découverts. Le premier a été trouvé près du bureau de l’élue au Congrès Debbie Wasserman Schultz. Il s’agit de l’ex-présidente du comité national du parti démocrate. Elle avait démissionné en pleine campagne présidentielle 2016, suspectée d’avoir favorisé Hillary Clinton lors des primaires.

Le gouverneur démocrate de l’État de New York Andrew Cuomo a de son côté indiqué qu’un engin suspect avait aussi été envoyé à son bureau new-yorkais, lors d’une conférence de presse devant l’immeuble de CNN.

Ainsi, les destinataires ont en commun d’être de féroces opposants au président Donald Trump.

Une période perturbante pour Hillary Clinton

Si aucun colis n’a explosé. Selon le FBI, au moins une des « pipe bombs », une bombe artisanale constituée de tuyaux et de fils électriques, était « en état de marche ». Selon NBC, les tuyaux de PVC contenaient une poudre qui pourrait provenir d’explosifs de faible intensité ou de feux d’artifice. En outre, tous les colis semblent avoir été envoyés par la même personne, dans des enveloppes jaunes à bulles, avec des adresses tapées à l’ordinateur. Et avec celle de l’élue démocrate de Floride Debbie Wasserman Schultz comme expéditrice.

Si personne n’a encore revendiqué l’envoi de ces colis, la Maison-Blanche a rapidement dénoncé des actes « ignobles ».

Ces actes terrifiants sont ignobles. Leurs responsables devront répondre de leurs actes devant la justice.

A déclaré Sarah Sanders, la porte-parole de la Maison Blanche. Elle a souligné que les forces de l’ordre prendraient toutes les mesures nécessaires pour protéger toute personne menacée par « ces lâches ».

Dans des moments comme celui-ci, nous devons nous rassembler.

A ensuite déclaré Donald Trump depuis la Maison-Blanche.

De son côté, alors qu’elle devait participer à un évènement de la campagne électorale en Floride, Hillary Clinton a, elle, déclaré que les États-Unis connaissaient « une période perturbante de divisions profondes ».

Enfin, Les chefs démocrates au Congrès américain ont accusé Donald Trump de cautionner la violence, après l’envoi de bombes artisanales.

De façon répétée, le président cautionne la violence physique et divise les Américains avec ses mots et ses actes.

Ont ainsi écrit le sénateur Chuck Schumer et Nancy Pelosi, élue à la Chambre des représentants, dans un communiqué.

Publié le jeudi 25 octobre 2018 à 11:14, modifications jeudi 25 octobre 2018 à 11:14

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !