Monde

Etats-Unis : Chelsea Manning sera candidate au Congrès

Chelsea Manning, la lanceuse d’alerte de Wikileaks va se présenter pour le Congrès américain dans le Maryland.

Libérée en mai 2017

Née Bradley, Chelsea Manning est un personnage important de l’histoire récente américaine. C’est elle qui a transmis à Wikileaks plus de 700.000 documents sur les guerres d’Afghanistan et d’Irak. Elle était alors analyste pour l’armée américaine. Des révélations qui avaient eu un grand impact sur les Etats-Unis. La jeune femme avait été condamnée en 2013 à 35 ans de prison par une cour martiale. Libérée en mai 2017 par Barack Obama, elle avait connu un séjour compliqué en prison. Elle y avait changé d’identité sexuelle mais aussi tenté de se suicider à plusieurs reprises.

Un an après sa sortie de prison, la jeune femme va donc être candidate au Congrès. Elle se présente sous l’étiquette démocrate dans le Maryland. Sa candidature avait été révélée en début d’année par le Washington Post. Elle l’a confirmée depuis à travers une vidéo et un site de campagne. Très rare médiatiquement, elle se présente ici comme un candidate anti-système. Sa vidéo ne laisse guère de doutes à ce niveau-là comme le relève le site Mashable.

Nous n’avons pas besoin de davantage ou de meilleurs leaders, nous avons besoin de quelqu’un prêt à se battre. […] Nous devons leur prendre les rênes du pouvoir. Nous n’avons plus besoin d’eux, nous pouvons faire mieux.

Un programme sans surprises

Avant de pouvoir réellement être candidate aux midterms, elle devra tout d’abord remporter la primaire démocrate le 26 juin prochain.  Face à elle se trouvera Ben Cardin, 74 ans. Il a déjà été élu 10 fois à la Chambre des représentants et vise son 3e mandat au Sénat. Autant dire un poids lourd.

Ses propositions politiques visent notamment la suppression des frontières, la fermeture des prisons ou encore la dissolution de la police. Elle veut aussi sans surprise mettre un terme aux systèmes de surveillance de la population. La NSA a espionné 500 milions de smartphones l’an passé. Si elle est élue, elle compte aussi militer pour un revenu universel, une sécurité sociale, le droit de faire grève ou de se syndiquer.

Difficile toutefois de croire qu’un tel programme réussira à la faire élire. Tout d’abord parce que son adversaire est un candidat populaire. Mais aussi parce que son programme est peut-être trop avant-gardiste. Enfin, Chelsea Manning reste aussi un personnage particulièrement controversé. Les sondages la donnent pour l’instant à 17% d’intentions de vote contre 61% pour Cardin. Selon certains analystes, sa candidature viserait surtout à faire la promotion de son prochain livre. Pour preuve, elle refuse parfois de répondre à certaines questions expliquant que les réponses se trouvent dans son ouvrage.

 

Publié le mercredi 9 mai 2018 à 17:43, modifications mercredi 9 mai 2018 à 16:47

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !