Monde

Etats-Unis : la chaîne Dick’s Sporting Goods va restreindre la vente d’armes à feu

Cette chaîne de magasins de sport, dans laquelle le tueur de Parkland avait acheté un fusil, va prendre une mesure symbolique pour limiter l’accès aux armes dans ses boutiques.

La fusillade de Parkland semble être la goutte d’eau qui a fait déborder le vase pour de nombreux Américains. Cette tuerie particulièrement sanglante, qui a coûté la vie à 17 personnes dans un lycée de Floride, a fait renaître le débat sur la prolifération des armes à feu outre-Atlantique.

Mais faute de réactions politiques satisfaisantes, la société civile prend elle-même des initiatives intéressantes, comme la chaîne de magasins de sport Dick’s Sporting Goods, qui a décidé de retirer de la vente les fusils d’assaut et d’interdire aux mineurs d’acheter des armes.

L’auteur de la fusillade avait acheté une arme dans l’un de ces magasins

Nikolas Cruz, l’auteur du massacre de Parkland, avait acheté l’une de ses armes dans un magasin Dick’s Sporting Goods. Bien que celle-ci n’ait pas été utilisée lors de la tuerie, le PDG de la chaîne, Edward W. Stack, a pris une mesure symbolique en restreignant l’accès aux armes vendues dans ses boutiques.

Celui-ci a d’ailleurs exprimé publiquement son regret que le jeune meurtrier de masse ait pu se ravitailler en armes dans sa chaîne :

Nous avons tout fait comme il faut, nous avons fait tout ce qui est exigé par la loi, et il a quand même été en mesure d’acheter un fusil.

Pourtant, l’entreprise avait déjà pris une décision similaire en 2012 suite à la fusillade qui a touché l’école Sandy Hook, mais avait réintroduit la vente de fusils d’assauts dans une filiale. Edward W. Stack a toutefois assuré que sa décision serait irrévocable.

 

Publié le jeudi 1 mars 2018 à 14:41, modifications jeudi 1 mars 2018 à 13:09

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !