Monde

Etats-Unis : Les Américains manifestent pour que Donald Trump publie sa feuille d’imposition

Ils étaient plusieurs milliers à défiler ce samedi dans plusieurs villes des Etats-Unis pour que Donald Trump dévoile ses déclarations d’impôts. Un geste de transparence qu’avaient respecté ses prédécesseurs à la Maison Blanche.

Pancartes à la main, des milliers de manifestants se sont rassemblées, samedi 15 avril, dans plusieurs villes des Etats-Unis. Ils ont appelé le président Donald Trump à rendre publiques ses déclarations de revenus et son avis d’imposition.

Un effort de transparence pourtant respecté par les anciens présidents. En effet, cette tradition vise à identifier d’éventuels conflits d’intérêts.

Une coutume que le milliardaire, soupçonné d’avoir échappé à l’impôt fédéral pendant près de 20 ans, se refuse toujours à faire.

Cependant, la loi n’oblige actuellement que la publication d’une déclaration financière, qui donne une approximation du patrimoine, des dettes et des revenus, mais ne permet pas de vérifier le montant des impôts réglés.

Ainsi, selon Reuters, près de 5 000 personnes se sont rassemblées pour cette « Tax March » dans le Bryant Park de Manhattan, d’où ils devaient rejoindre Central Park.

De plus, d’autres manifestations étaient prévues dans plus de 150 autres villes des États-Unis, dont Washington ou Los Angeles.

« Honte », « Que caches-tu ? »

En outre, à Washington, un long cortège de plusieurs milliers de personnes a défilé sur Pennsylvania Avenue à partir du Capitole. Ils scandaient « Honte ! » en passant sous les fenêtres de l’hôtel Trump.

Ils brandissaient des pancartes telles que « Que caches-tu ? », insinuant des conflits d’intérêts avec la Russie.

Les organisateurs avaient apporté un grand Donald Trump gonflable en forme de poule. Un symbole pour caricaturer la frousse supposée du président américain.

Donald Trump a refusé à plusieurs reprises de publier ses déclarations d’impôts. Or, celles-ci pourraient préciser la réalité de ses revenus ou ses liens d’affaires.

Ainsi, en septembre dernier, il avait affirmé sur ABC News que personne ne s’en préoccupait, à l’exception de certains membres de la presse.

Pourtant, un sondage publié le 4 avril par l’université de Quinnipiac, indiquait que plus des deux tiers des personnes interrogées jugeaient que le locataire de la Maison blanche devait publier ses déclarations d’impôts.

Les organisateurs de la « Tax March » attendaient jusqu’à 100 000 participants au total. L’appel à manifester est venu d’un tweet diffusé après la manifestation géante pour les droits des femmes le 21 janvier dernier, au lendemain de l’investiture du milliardaire à la Maison blanche.

Trump affirme que personne ne se préoccupe de ses impôts. La prochaine grande manifestation devrait être une journée des impôts pour prouver qu’il a tort.

Avait à l’époque écrit le satiriste Frank Lesser sur son compte, un tweet relayé plus de 21 000 fois.

Les manifestations ont été organisées symboliquement à quelques jours de la date limite (le 18 avril) de déclaration des revenus 2016 aux Etats-Unis.

Publié le dimanche 16 avril 2017 à 15:06, modifications dimanche 16 avril 2017 à 14:12

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !