Monde

Espagne : Le torero Juan José Padilla scalpé par un taureau en pleine corrida dans les arènes d’Arévalo

Le torero Juan José Padilla s’est fait arracher une partie du cuir chevelu. Ses examens médicaux n’ont révélés aucun dommage cérébral.

Les images sont impressionnantes et peuvent choquer. En effet, sur une information de Sud Ouest, le torero Juan José Padilla a été blessé samedi 7 juillet dans les arènes d’Arévalo, pour les Ferias de San Victorino, en Espagne. Lors du tercio de banderilles, il a chuté alors qu’il se trouvait face au quatrième toro de Garcigrande. Cela a permis à l’animal de l’encorner et de le piétiner. Et de se faire arracher une partie du cuir chevelu.

Juan José Padilla a ensuite été pris en charge par l’infirmerie des Ferias. Des photos postées sur son compte Twitter dimanche montrent son crâne en train d’être recousu.

L’accident a été largement relayé sur les réseaux sociaux. Sur les vidéos, on peut voir le matador se relever, puis mettre une main sur son crâne.

Pas de dommage cérébral

Dimanche 8 juillet, Le torero a été emmené à l’hôpital d’Ávila, où il a passé de multiples examens. Ceux-ci ont permis de constater que Juan José Padilla ne souffrait d’aucun dommage cérébral.

Il est rentré chez lui. La suite dépend de sa cicatrisation.

A déclaré Guillaume François, le président de la commission taurine de Mont-de-Marsan, dans les Landes.

En outre, le matador de Cadix doit se présenter dans les arènes du Plumaçon pour les Fêtes de la Madeleine, à Mont-de-Marsan, jeudi 19 juillet. Il est censé concourir aux côtés d’Andres Roca Rey et d’Alejandro Talavante, face aux toros de Jandilla. Sa venue est d’ailleurs très attendue. En effet, Juan José Padilla est aujourd’hui l’un des piliers de toutes les Ferias. Et surtout dans les corridas « dures », où , selon les organisateurs, « son courage, son toreo spectaculaire, son entrain, son personnage, enflamment les gradins ».

Le Torero Juan José Padilla a été blessé hier à Arévalo. Spectaculairement encorné au niveau du crâne, la corne d’un…

Publiée par Fêtes de la Madeleine sur Dimanche 8 juillet 2018

Juan José Padilla doit également entrer dans le ruedo de Pampelune vendredi 13 juillet. Il a déclaré à la presse qu’il ne voyait pas pourquoi il devrait y renoncer.

Le torero a déjà perdu son œil gauche lors d’une précédente mésaventure avec un toro, en 2011, lors de la Feria del Pilar à Saragosse en Espagne. Cinq ans plus tard, l’histoire se répète lors de l’édition 2016 de la même Feria del Pilar de Saragosse. En effet, Juan José Padilla est blessé au même oeil dans la même arène. Mais le cache-oeil qu’il porte depuis l’accident précédent, et qui lui a valu le nom de pirate, l’a protégé cette fois-ci.

Publié le mardi 10 juillet 2018 à 12:03, modifications mardi 10 juillet 2018 à 11:37

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !