Monde

Espagne : Des touristes assistent médusés au débarquement de migrants marocains

Ce vendredi 27 juill, l’agence Reuters a publié les clichés d’un débarquement de migrants marocains sur la plage espagnole de Del Canuelo sous les yeux médusés des touristes présents sur les lieux.

Les sables de la plage espagnole de Del Canuelo a dernièrement été le théâtre d’une scène marquante. Les touristes et vacanciers qui ont choisi l’endroit pour se ressourcer ont assisté à un débarquement de migrants marocains. L’agence Reuters a réalisé un reportage photographique sur ce débarquement depuis l’approche par la mer jusqu’à la dispersion de la foule ravie d’être arrivée à bon port.

Selon l’agence, ces clandestins sont partis de la région de Tarifa au Maroc, à bord d’un canot pneumatique rempli à ras-bord. En effet, le canot a transporté une petite trentaine de passagers alors qu’habituellement le maximum autorisé est de dix personnes.

Aperçus par les gardes-côtes espagnole, les migrants ont été dissuadés de rejoindre le rivage, mais ils ont quand même accosté, sous le regard médusé des vacanciers. Sur la plage, les forces de l’ordre n’ont pas pu faire grand chose pour endiguer la dispersion des nouveaux arrivants.

Jon Nazca / Reuters

Une aventure qui se fait au péril de la vie

Majoritairement en quête d’un avenir qu’ils espèrent meilleur, ces migrants clandestins risquent, souvent au détriment de leurs vies, une aventure sur les flots. En effet, des canots pneumatiques, de simples radeaux constituent les moyens de transport fréquemment utilisés par ces aventuriers. Cependant, dans la majorité des cas, ces derniers ne se reposent que sur la chance et des courants marins favorables pour espérer atteindre les côtes des pays qui se situent à la frontière méridionale de l’Europe.

Nos confrères du Huffington Post rappellent qu’avec l’arrivée de plus de 21.000 migrants arrivés sur son sol au cours de 7 derniers mois, l’Espagne fait partie des pays les plus concernés. Bien que les mesures prises au niveau des instances nationales européennes soient nombreuses, ces dernières ne sont pas suffisantes pour endiguer voire réduire le nombre de clandestins qui tentent le voyage.

Publié le lundi 30 juillet 2018 à 16:23, modifications lundi 30 juillet 2018 à 16:27

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !