Monde

Enfants de migrants séparés de leurs parents : L’administration Trump rend un bébé couvert de poux à ses parents

Après 85 jours de séparation aux États-Unis, un bébé a été rendu couvert de poux à sa famille par l’administration Trump.

85 jours après avoir été séparé de sa famille à la frontière mexicaine, un bébé de 14 mois a été rendu à ses parents. Sa mère, une immigrante illégale, accuse les États-Unis et l’administration Trump de mauvais traitements.

Couvert de poux et très sale

En effet, l’enfant aurait été rendu couvert de poux. Selon CNEWS, l’absence de soins serait même plus qu’évidente. La mère de famille doute même que l’enfant ait été lavé durant ses trois mois sous la garde de l’État fédéral américain.

Mon enfant n’est plus le même depuis que nous avons été réunis.

Plus grave, elle affirme également que l’enfant est traumatisé :

Il a continué à pleurer quand nous sommes rentrés, il s’accrochait à ma jambe et ne me laissait pas m’en aller […]. Maintenant il a peur de rester seul.

1.700 enfants détenus aux États-Unis

Près de 2.000 enfants ont été séparés de leurs parents arrêtés pour avoir franchi sans papiers la frontière américaine. 1.700 sont encore détenus par l’administration Trump. Ils devraient être rendus très prochainement à leurs parents.

Effectivement, la semaine dernière, 18 États américains ont déposé une plainte contre le président Trump et les agences fédérales afin que les enfants retrouvent leurs parents au plus vite.

Toutefois, selon le New York Times certains documents permettant de retrouver les parents des enfants ont été perdus. Le ministère de la Santé a admis devoir recourir à des tests ADN pour identifier les enfants et leurs parents.

Trump signe un texte pour éviter la séparation des familles

Donald Trump n’a toutefois pas été insensible à la polémique de séparation de familles de migrants. Effectivement, après une réunion à huis clos avec les élus républicains du Congrès, le président américain a signé un décret visant à garder ensemble les familles interpellées. Donald Trump a également fait savoir qu’il espérait que ce texte soit suivi d’une loi.

Publié le mardi 10 juillet 2018 à 8:49, modifications mardi 10 juillet 2018 à 8:52

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !