Monde

En Corée du Nord, seuls 28 sites internet sont consultables !

Les mots « infini », « sans limites » ou « gigantesque » sont parfois utilisés afin de définir internet tel que nous le connaissons chez nous. Une définition qui ne convient sans doute pas aux internautes nord-coréens qui, pour leur part, n’ont accès qu’à… 28 sites en tout et pour tout !

Dès que l’on parle de censure sur internet, tous les regards se portent instinctivement vers la Chine, pays bien connu pour limiter l’accès à de nombreux sites à ses citoyens. Mais s’il y a bien un autre pays qui entend bien contrôler au maximum l’accès au Web de sa population, c’est assurément la Corée du Nord qui, d’après The Guardian, ne compte que 28 sites internet.

En effet, c’est après avoir eu accès à un certain nombre d’informations, notamment concernant des noms de domaines nord-coréens – dont l’extension est .kp – que le média britannique a découvert que seuls 28 sites étaient alors répertoriés sous le régime de Kim Jon-un. La liste complète disponible en cliquant sur ce lien.

Des chiffres d’apparence surréalistes qui, à y regarder de plus près, n’ont finalement rien de vraiment surprenants dans la mesure où l’extrême majorité des nord-coréens ne possèdent pas d’ordinateur, ceux-ci étant soumis à une demande d’autorisation officielle. Aussi, un seul constructeur informatique, Morning Panda, est autorisé à produire des machines pour le marché du pays, celui-ci ne pouvant délivrer qu’un maximum de 100 unités par an.

En France, on compte actuellement plus de 2,5 millions de sites Web dont le nom de domaine se termine par .fr.

Publié le dimanche 25 septembre 2016 à 10:49, modifications dimanche 25 septembre 2016 à 10:16

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !