Monde

Élection présidentielle US : Une sénatrice démocrate veut supprimer le collège électoral

Une semaine après l’élection de Donald Trump, une sénatrice américaine a déposé une proposition de loi visant à abolir le collège électoral de la Constitution. La raison ? Le milliardaire a été élu en obtenant moins de voix qu’Hillary Clinton !

Il y a tout juste une semaine, Donald Trump se voyait élire 45ème président des Etats-Unis au terme d’une campagne que certains n’ont pas hésité à juger répugnante et violente. Un événement particulièrement inattendu pour de nombreuses personnes, à commencer par Barbara Boxer, sénatrice démocrate de Californie, qui souhaite désormais supprimer le collège électoral ayant très largement contribué à la victoire du candidat républicain.

Ayant déjà entamé la procédure administrative devant les instances américaines, la sénatrice a notamment déclaré :

C’est le seul mandat du pays où on peut obtenir plus de voix et perdre malgré tout la présidence. Le collège électoral est un système obsolète et antidémocratique qui ne reflète pas notre société moderne, il doit changer immédiatement. Tous les Américains doivent avoir la garantie que leur voix compte.

Malgré un nombre de voix sensiblement inférieur à celui d’Hillary Clinton, Donald Trump avait finalement pu remporter l’élection présidentielle grâce au vote des grands électeurs, remportant ainsi 290 d’entre eux contre 232 pour la candidate démocrate.

La victoire du magnat du l’immobilier relance désormais les critiques contre ce système que certains jugent « dépassé » et « anti-démocratique ».

Publié le mercredi 16 novembre 2016 à 12:47, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:24

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !