Monde

Election présidentielle américaine : Donald Trump veut un test anti dopage pour Hillary Clinton

Donald Trump a accusé Hillary Clinton de chercher à truquer l’élection et même qu’elle « se doperait de substances améliorant les performances ». Il a ainsi demandé à ce qu’elle passe un contrôle anti dopage avant leur prochain débat.

Dans une nouvelle salve d’attaques, Donald Trump a laissé entendre que sa rivale démocrate avait recours à des produits dopants. Il a donc tout naturellement proposé qu’Hillary Clinton soit soumise à des contrôles anti dopages avant le troisième et dernier rendez-vous qui aura lieu le 19 octobre à Las Vegas, dans le Nevada … justement la terre de tous les combats truqués.

Mis à mal au sein même de son parti, après ses propos vulgaires sur les femmes mais aussi par un déluge d’accusations de harcèlement et d’agressions sexuelles le candidat est en constante baisse dans les sondages à l’approche de l’élection présidentielle du 8 novembre, Donald Trump met régulièrement en doute la validité du processus électoral en cours ainsi que la crédibilité de sa concurrente.

Cependant, son discours prononcé samedi 15 octobre et notamment ses propos quant à l’attitude de sa rivale démocrate viennent de marquer une étape supplémentaire dans ce qui ressemble à une fuite en avant de l’homme d’affaires :

Nous sommes comme des athlètes. Les athlètes doivent passer un contrôle antidopage, je pense que nous devrions faire de même avant le débat

A-t-il ainsi lâché à Portsmouth, dans le New Hampshire (dans le nord-est des Etats-Unis).

A quatre jours du troisième et dernier débat présidentiel, Donald Trump a sous-entendu que l’ancienne secrétaire d’Etat américaine n’était pas dans son état normal lors de leur dernier face-à-face.

Je ne sais pas ce qui se passe avec elle: au début de son dernier débat, elle était gonflée à bloc. A la fin, elle pouvait à peine retourner à sa voiture

A accusé le candidat républicain, qui s’est ouvertement interrogé à plusieurs reprises sur l’état de santé d’Hillary Clinton n’hésitant pas à alimenter les rumeurs les plus folles.

L’élection est truquée par des médias corrompus qui mettent en avant des allégations complètement fausses et des mensonges éhontés afin de la faire élire.

A-t-il encore lancé.

Si Donald Trump semble s’être enfermé dans un cycle de polémiques qu’il continue à entretenir par ses propos incendiaires, Hillary Clinton se fait à l’inverse plus discrète que jamais.

Publié le dimanche 16 octobre 2016 à 14:25, modifications dimanche 16 octobre 2016 à 14:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !