Monde

Donald Trump s’est rendu devant le Mur des Lamentations

une première pour un président américain en exercice

Donald Trump est arrivé en fin de matinée en Israël et a été accueilli par le Premier ministre Benyamin Nétanyahou. Cette visite express du président américain se veut rassurante, il a affirmé que la paix apparemment insaisissable entre Israéliens et Palestiniens était possible.

Donald Trump est un président à part. Après avoir atterri en Israël ce lundi 22 mai, il s’est rendu à Jérusalem, ville sainte pour chrétiens, juifs et musulmans. Affirmant que la paix était possible entre Israéliens et Palestiniens.

Il se rend devant le mur des lamentations

C’est une première pour un président en fonction. Donald Trump est resté un moment devant le mur des Lamentations, site de prière le plus sacré pour les Juifs. Sa visite est sous haute protection, pas moins de dix mille policiers sont mobilisés et de nombreuses routes sont coupées.

Rencontre avec Mahmoud Abbas

Donald Trump se rendra mardi matin à Bethléem, en Cisjordanie pour s’entretenir avec le président palestinien, Mahmoud Abbas. L’administration du président Trump assure qu’il ne faut pas à s’attendre à un plan diplomatique pour l’instant. Le but de la visite est de “faciliter” les échanges et d’obtenir des deux bords des engagements et des mesures de confiance, assurent ses collaborateurs.

Sa tournée l’emmènera ensuite au Vatican, puis des escales à Bruxelles (sommet de l’Otan) et en Sicile (sommet du G7) sont prévues.

Publié le lundi 22 mai 2017 à 16:29, modifications lundi 22 mai 2017 à 16:53

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !