Monde

Donald Trump prône les bienfaits de la peine de mort dans la lutte contre la drogue

Le président américain a fait l’éloge de la peine de mort dans la lutte contre la drogue lors d’un somment consacré à la crise des opiacés aux États-Unis.

Jeudi dernier, le président américain Donald Trump n’a pas hésité à louer l’efficacité de la peine de mort à l’encontre des trafiquant de stupéfiants. Le président a également indiqué que les pays qui y avaient recours obtenaient des résultats très satisfaisants.

Les trafiquants de drogue font vraiment des dégâts. Certains pays ont une peine très, très dure, la peine ultime (…) et d’ailleurs, ils ont beaucoup moins de problèmes de drogue que nous.

Un moyen de lutte controversé

Donald Trump avait déjà salué par le passé la méthode de son homologue philippin Rodrigo Duterte. La “guerre contre la drogue” aux Philippines a été menée de manière particulièrement radicale. Depuis le 9 mai 2016, date de l’élection Rodrigo Durterte, plus de 400 personnes ont été exécutées par la police ou autres milices lors d’expéditions punitives. Ces méthodes ont été vivement dénoncées par plusieurs associations de défense des droits de l’Homme. Mais le président philippin n’en a que faire :

Je n’ai pas peur des préoccupations relatives aux droits de l’homme. Je ne permettrai pas que mon pays parte en vrille.

Donald Trump s’était montré particulièrement admiratif de ce genre de pratiques mis en place dans les pays d’Asie et avait personnellement félicité Rodrigo Duterte. Un membre de l’administration avait ainsi confié :

Il plaisante souvent à propos de l’exécution des trafiquants de drogue. Il dit : “Vous savez, les Chinois et les Philippins n’ont pas de problème avec la drogue. Ils les tuent. Quand je demande au Premier ministre de Singapour s’ils ont un problème avec la drogue, il dit : “Non. Peine de mort””.

Des propos assumés et confirmés encore jeudi dernier. Le président américain a déclaré :

Nous avons besoin de fermeté face aux trafiquants de drogue (…) Nous allons devoir être très ferme sur les peines. Si vous tuez quelqu’un, ils vous condamnent à perpétuité, ils vous condamnent à la peine de mort. Ces types peuvent tuer 2 000, 3 000 personnes et rien ne leur arrive.

Donald Trump aurait fait savoir qu’il serait satisfait si une loi permettant d’exécuter les trafiquants de drogue américains voyait le jour. Il aurait tout de même reconnu qu’il serait impossible qu’une telle loi entre un jour en vigueur.

Publié le samedi 3 mars 2018 à 12:46, modifications samedi 3 mars 2018 à 10:31

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !