Monde

Donald Trump premier président à afficher une côte de popularité au plus bas

Donald Trump fait toujours autant parler. Sa politique controversée, un discours anti-establishment, ses prises de positions, et pourtant il ne fait toujours pas l’unanimité. A en croire un sondage publié vendredi 3 février 2017, le 45e président américain affiche les pire cotes d’approbation jamais enregistrées par un président américain à ce stade du mandat. Seulement 40 % des Américains ont une opinion favorable de l’homme d’affaires…

Donald Trump toujours aussi impopulaire selon les derniers sondages publiés vendredi 4 février 2017. Le prix à payer pour sa politique très controversée. Ce dernier a connu un nouveau revers avec le blocage temporaire de son décret anti-immigration, une mesure qui a fait couler beaucoup d’encre.

Donald Trump : Une côte d’approbation d’à peine 40%

Aussitôt aux commandes, Donald Trump n’a pas tardé à entrer pleinement dans ses fonctions. Pourtant, il ne semble pas faire l’unanimité. Et enregistre la plus faible cote de popularité pour un président élu, selon des sondages. Mais le nouveau locataire de la Maison Blanche ne se laisse pas abattre facilement. En effet, il crie au complot et dénonce des sondages truqués.
La population américaine semble punir Trump d’avoir appliqué une série de décrets controversés durant les deux premières semaines qui ont suivi son investiture. Selon un sondage de la chaîne CBS, Trump affiche une cote d’approbation d’à peine 40%. Selon RTL, Barack Obama était porté en 2009 par 79 % d’opinion favorable.

Donald Trump évoque un trucage des sondages

Donald Trump est ainsi le premier président à afficher une cote de popularité aussi basse à ce point de la présidence. CNN précise qu’une majorité est opposée aux politiques de Trump dans les domaines clés. Le décret migratoire imposé par le nouveau président suscite la désapprobation, avec 53% des sondés contre. Les sondages démontrent encore un pays divisé : 88% des militants démocrates sont contre l’interdiction d’entrée aux Etats-Unis des ressortissants de sept pays musulmans tandis que 88% des républicains sont pour.

Publié le dimanche 5 février 2017 à 12:02, modifications dimanche 5 février 2017 à 11:59

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !