Monde

Donald Trump aurait-il un problème de santé mentale ?

Une association de psychothérapeutes américains s’est intéressée de très près à la santé mentale de Donald Trump. Les résultats de cette étude sont édifiants !

Donald Trump aurait-il un problème de santé mentale ? C’est la question que des chercheurs américains se sont posés à la vue du comportement impulsif du nouveau Président des Etats Unis. En effet, ce jeudi 20 avril, une conférence s’est tenue à l’Université de Yale dans le Connecticut, pour aborder la question de l’état psychologique de l’homme politique. Et les conclusions sont plutôt inquiétantes

Un comportement particulier

Depuis l’investiture de Donald Trump à la tête des Etats-Unis en janvier dernier, les spécialistes s’inquiètent. L’homme d’affaires est en effet très impulsif, et la pauvreté de son vocabulaire est régulièrement pointée du doigt. Des experts, dont la compétence est reconnue dans le monde entier, se sont intéressés à sa santé mentale.

C’est l’association des professionnels de santé Duty to Warn qui tire la sonnette d’alarme. Les membres de cette association ont réclamé un examen clinique de Donald Trump. Ils avaient pour ce faire publié une pétition en février dernier, qui a recueilli pas moins de 41 000 signatures. Mais ces conclusions ne font pas l’unanimité. En effet, certains spécialistes comme le psychiatre Allen Frances, affirment que Donald Trump n’est pas fou, même s’il présente quelques symptômes troublants.

Un homme dangereux ?

L’association Duty to Warn qui est à l’origine de la conférence de Yale, semble pourtant penser que la situation est grave. Le docteur John Gartner, psychiatre et Président de l’association, se considère comme un lanceur d’alerte. Il a déclaré la chose suivante :

Si on a le devoir de briser la confidentialité pour protéger une personne, alors que dire quand il s’agit de protéger des millions de personnes de la maladie mentale de Donald Trump ?

Ce dernier a étudié le comportement de Donald Trump, et affirme qu’il est malade. Certains signes inquiètent les spécialistes qui parlent de désordre mental pour qualifier l’homme politique.

Un narcissique malfaisant ?

En effet, Donald Trump présenterait plusieurs symptômes de narcissisme malfaisant. C’est un syndrome qui a été découvert par Erich Fromm, un psychanalyste. On trouve chez ces personnes malades de la paranoïa et des tendances asociales. John Gartner a ainsi expliqué :

Quand ils cumulent pouvoir et succès, cela ne va pas mieux. C’est même pire. Ils ont encore plus de démesure, ils sont plus impulsifs, sans retenue. Et les complexes de grandeur et de persécution augmentent.

En gros, Donald Trump n’aurait jamais dû devenir Président des Etats-Unis car c’est un homme dangereux qui souffre de désordre mental. Il serait très impulsif, et le Président de l’association a notamment parlé des frappes en Syrie, qui prouvent que Donald Trump est un homme instable :

Donald Trump a totalement changé sa politique sur la Syrie en quelques heures, c’est dangereux. C’est comme si un enfant en colère et dérangé jouait avec l’arme nucléaire.

Une destitution du Président américain ?

Les conclusions sont édifiantes puisque les professionnels de la santé mentale estime qu’il faudrait destituer rapidement le Président des Etats-Unis. Ils ont notamment très peur de la relation qu’entretiennent Donald Trump et Kim Jong-un en Corée du Nord. Ces deux personnalités sont imprévisibles. Les deux dirigeants sont impulsifs, et la situation pourrait rapidement devenir très dangereuse.

Le docteur Gartner estime qu’il est de son devoir (et de celle de l’association qu’il préside) d’informer le grand public de ces dangers :

Nous n’avons pas le pouvoir de gouverner donc nous allons continuer à attirer l’attention de ceux qui ont ce pouvoir. Nous allons continuer à informer le public quand les décisions de Donald Trump posent des questions de santé mentale. Nous ne pouvons pas laisser croire que c’est normal parce que c’est anormal. Nous devons le dire.

Il faut savoir que le vingt-cinquième amendement de la Constitution américaine prévoit le remplacement du Président américain si ce dernier s’avère incapable de remplir ses devoirs. L’association invoque cet amendement pour demander une éventuelle destitution de Donald Trump.

Publié le lundi 24 avril 2017 à 11:45, modifications lundi 24 avril 2017 à 11:45

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !