Monde

Décret anti-immigration : Air France refuse d’embarquer 15 personnes vers les États-Unis

air france decret anti-immigration

Air France a refusé d’embarquer 15 passagers pour les États-Unis suite au décret anti-immigration pris par Donald Trump.

7 pays concernés par le décret anti-immigration

La compagnie aérienne Air France a refusé d’embarquer, samedi 28 janvier, 15 passagers pour les États-Unis, suite au décret anti-immigration signé par Donald Trump pour lutter contre le terrorisme.

En effet, signé vendredi, le décret surnommé muslin ban interdit l’entrée aux ressortissants de sept pays musulmans : l’Irak, l’Iran, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie et le Yémen.

Tous les passagers dont l’embarquement a été refusé par Air France sont des ressortissants des pays concernés par la mesure. Ils ne pourront plus voyager vers les États-Unis pendant trois mois. Tous les Syriens sont, eux, interdits d’entrée jusqu’à nouvel ordre.

Air France affirme avoir pris toutes les dispositions possibles

La plupart des voyageurs étaient en transit à Paris. Toutefois, la compagnie a assuré avoir pris toutes les dispositions possibles pour les réacheminer vers leur point d’origine.

Air France a maintenant l’intention de prévenir tous les passagers par mail ou SMS sur les nouvelles règles. La compagnie aérienne veut ainsi éviter que les passagers ne prennent un vol et se retrouve bloqués à Paris.

Dans de nombreux aéroports du monde, à Téhéran, au Caire, aux Pays-Bas ou encore à Vienne, plusieurs passagers sont restés bloqués. Aux États-Unis, selon le New York Times, plus d’une centaine de voyageurs ont été interpellés à l’atterrissage et menacés d’expulsion.

Un décret fortement contesté

Le décret a cependant déjà été contourné par une décision de justice. En effet, saisi par des organisations de défense des droits de l’homme, un juge fédéral a interdit aux autorités américaines d’expulser les ressortissants interpellés.

Grâce à ce sursis adopté en urgence, les ressortissants qui bénéficient d’un visa valide sont pour l’instant à nouveau autorisés à fouler le sol américain, rapporte LCI.

Publié le dimanche 29 janvier 2017 à 15:41, modifications lundi 30 janvier 2017 à 13:24

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !