Monde

Daesh préparerait des attaques chimiques en Europe

Le ministre de la Sécurité britannique a annoncé que Daesh compterait lancer des attaques chimiques massives au Royaume-Uni.

Daesh préparerait une attaque imminente à l’arme chimique

Ben Wallace, le ministre britannique de la Sécurité,  a évoqué samedi 31 décembre plusieurs rapports d’Europol au cours d’un entretien accordé au Sunday Times. Il met l’Europe en garde d’une menace d’attaque à l’arme chimique sérieuse, et de l’imminence d’un véritable cauchemar.

L’EI n’a aucune objection morale à utiliser des armes chimiques contre les populations. (…) L’ambition de l’EI ou Daesh est sans aucun doute de commettre des attaques de masse.

L’EI a déjà utilisé le gaz moutarde

L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) avait déjà confirmé en août 2015 que du gaz moutarde avait été utilisé à Marea par l’organisation terroriste. En septembre 2016, la France avait également avoué que l’EI avait déjà utilisé des munitions au chlore ou au gaz moutarde.

Ben Wallace a aussi confirmé que les autorités marocaines avaient démantelé une cellule dormante en février 2016. Elle cachait des substances chimiques qui pouvaient être utilisées soit à fabriquer une bombe, soit des gaz mortels. Ils aspireraient à en faire autant en Europe.

Le Royaume-Uni  serait une cible privilégiée

Le Royaume-Uni pourrait ainsi constituer une cible privilégiée pour les combattants de Daesh, en raison du nombre de ressortissants britanniques partis rejoindre les terres du djihad syro-irakiennes.

En effet, les services de renseignement britanniques estiment qu’environ 800 citoyens britanniques sont partis combattre aux côtés de l’EI en Irak et en Syrie. Cependant, la moitié serait rentrée au Royaume-Uni, tandis qu’une centaine auraient été tuée.

Publié le lundi 2 janvier 2017 à 16:41, modifications lundi 2 janvier 2017 à 16:41

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !