Monde

Daech : Abou Bakr al-Baghdadi toujours vivant selon un chef du renseignement kurde ?

Alors que la ville de Mossoul a été reprise aux mains de l’Etat Islamique, l’annonce de la mort du calife autoproclamé de l’Etat Islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, avait été évoquée il y a quelques jours. De nouvelles informations sur le front irako-syrien viennent de contredire cette éventualité.

Selon des informations du Figaro, le chef des services de lutte antiterroriste du Kurdistan irakien, Lahour Talabani, serait pratiquement sûr qu’Abou Bakr al-Baghdadi, le leader emblématique de Daech, est encore en vie. Selon lui, le calife de l’Etat Islamique se trouverait au sud de Raqqa en Syrie. Lahour Talabani vient donc de donner une information inquiétante dans la lutte contre Daech.

Abou Bakr al-Baghdadi déclaré mort par l’OSDH après la chute de Mossoul

L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) avait pourtant annoncé la semaine dernière avoir obtenu la confirmation de sa mort. L’OSDH est une organisation proche de l’opposition en Syrie. Elle dresse un bilan quotidien du conflit notamment grâce à l’aide d’un réseau d’informateurs.

Un nouveau front contre Daech en Syrie

Les déclarations de Lahour Talabani pourraient donc permettre de mobiliser la coalition internationale dans la lutte contre Daech en Syrie. La lutte contre l’Etat Islamique en Irak a été longue et difficile à l’image de la bataille de Mossoul.

Il ne fait aucun doute que Baghdadi est vivant. Nous en sommes sûrs à 99%. N’oubliez pas qu’il est issu d’Al Qaïda en Irak. Il a échappé aux services de sécurité. Il sait ce qu’il fait.

La Russie et les services secrets tentent de vérifier ces informations sur la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi

Suite à ces informations contradictoires sur la mort présumée du numéro un de Daech, le porte-parole du Kremlin a assuré que la Russie cherchait à obtenir des informations plus précises. Moscou ne disposerait pas pour l’instant d’informations concrètes concernant la mort présumée du chef de l’Etat Islamique. Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, s’est exprimé à ce sujet, selon la rédaction de Sputnik.

Les informations qui parviennent sont en effet contradictoires, elles sont en cours de vérification par nos services.

L’évolution et la mutation de l’organisation de l’Etat Islamique

Daech étudierait, selon le chef des services de lutte antiterroriste du Kurdistan irakien, la possibilité de changer de stratégie. L’Etat Islamique serait en train de se muer en une sorte d’ « Al Qaïda sous stéroïdes » selon lui. Lahour Talabani estime que l’éradication totale de Daech devrait durer encore trois ou quatre ans.

Publié le lundi 17 juillet 2017 à 14:43, modifications lundi 17 juillet 2017 à 14:43

Vous aimerez aussi

-->

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Vers le top